Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Voici l'arme fatale de Poutine contre l'Occident (et ce n'est ni le gaz, ni le pétrole)

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Avril 2014, 21:14pm

Catégories : #NEWS

poutine-bear.jpg

Les marchés de l’énergie ont été très volatiles ces derniers temps suite à la crise ukrainienne, en raison de la crainte que la Russie décide de suspendre  ses livraisons de gaz naturel en Europe, notamment. Mais le gaz naturel n’est pas la seule ressource sur laquelle la Russie peut agir, rappelle Jason Karaian de Quartz.

La Russie est aussi le plus grand producteur mondial depalladium, un métal qui est essentiel pour la production de catalyseurs dans les voitures, les condensateurs électroniques, les piles à combustible, certaines couronnes dentaires et la bijouterie. La suspension ou la réduction des exportations de palladium serait sans doute plus contraignante que les interdictions de voyager qui ont été prononcées à l’encontre d’officiels occidentaux, sans être aussi provocante qu’un embargo sur le gaz ou le pétrole.

Depuis le début de cette année, le cours du palladium a augmenté de 13% et il n’a jamais été aussi haut depuis trois ans.

«Les premières escarmouches de la guerre économique entre la Russie et l'Occident ne porteront pas sur les pipelines (...) Le contrôle d’un métal obscur mais important, donne [à la Russie] des moyens de rétorsion [contre les sanctions économiques occidentales]. (…) Cela peut sembler étrange, mais un conflit pour des questions territoriales en Ukraine pourrait avoir pour effet d’augmenter les prix dans les showrooms automobiles européens et les cliniques dentaires américaines », écrit Karaian.

En outre, les événements s’enchaînent très favorablement pour Poutine. Depuis le mois de janvier, 80.000 mineurs sud-africains sont entrés en grève en raison d’un litige portant sur leurs salaires, et à ce jour, ils ne sont pas retournés au travail. L’Afrique du Sud est le second producteur mondial de palladium, et à elles deux, la Russie et l'Afrique du Sud contrôlent les trois quarts de la production mondiale de palladium. Tandis qu’ils viennent d’entamer leur douzième semaine de grève, les réserves mondiales, déjà affaiblies par une demande supérieure à l’offre de 23 tonnes, sont en train de fondre. 

Source

Commenter cet article

Archives