Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Un amas d'étoiles fonce vers la Terre à une vitesse phénoménale

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Mars 2014, 07:32am

Catégories : #NEWS

Galaxie-geante-M87.jpeg

Un amas d'étoiles se dirige vers la Terre à la vitesse folle de plus de 1000 kilomètres par seconde. Selon les astrophysiciens américains et suisses qui ont soumis les résultats de leur étude à The Astrophysical Journal Letters, et dont Le Monde.fr se fait l'écho, cet amas se trouverait proche de la galaxie géante M87, située à quelque 54 millions d'années-lumière de notre planète. Pourquoi les scientifiques se sont-ils intéressés à ce phénomène céleste ? Parce que les amas d'étoiles, autrement appelés amas globulaires, sont en général installés en périphérie des galaxies dont ils subissent l'attraction, au même titre que la lune gravite autour de notre planète. Celui-ci file à travers l'espace intergalactique, indépendamment de toute influence gravitationnelle.

La raison ? D'après les chercheurs, la réponse viendrait de la naissance même de M87 : résultat d'une fusion de galaxies plus petites, elle possède en son centre unimmense trou noir, affichant une masse équivalente à près de 7 milliards de fois celle du Soleil. L'essaim d'étoiles aurait été attiré par la puissance de ce trou noir, lui volant petit à petit son énergie. A tel point qu'il aurait fini par être catapulté à la vitesse phénoménale de 2300 km/s, si l'on considère que cette galaxie s'éloigne de nous une vitesse avoisinant les 1300 km/s. Soit largement suffisant pour échapper à son attraction. 


Impact prévu dans 16 milliards d'années

Pour parvenir à détecter ce bolide stellaire, et comprendre qu'il se dirige vers nous, les scientifiques ont procédé de la même manière que lorsque vous parvenez à évaluer si une voiture s'approche ou s'éloigne dans la nuit : l'intensité de ses lumières réduit ou augmente. Dans le cas des étoiles, un spectre bleu apparaît lors d'un rapprochement. Dans le cas contraire, il est rouge. Cet amas possède ainsi "le plus important décalage vers le bleu jamais observé pour une étoile ou un groupement d'étoiles", écritLe Monde sur le blog Passeur de Sciences. Quant à sa direction, elle prend bien celle de notre région, mais il n'est pas impossible que l'amas ne passe "qu'à proximité" de la Voie lactée, précise les chercheurs.

Et quand bien même il nous impacterait, l'apocalypse n'est pas pour tout de suite : à la vitesse de 1026 km/s, soit 300 fois moins que celle de la vitesse de la lumière, ce conglomérat d'étoiles ne devrait pas nous atteindre avant 16 milliards d'années, soit bien après que le Soleil se soit désagrégé, et la Terre avec lui. Et surtout, bien après que la galaxie d'Andromède, la plus proche de nous, ne percute la Voie lactée, selon les calculs des astrophysiciens. Pour ce mariage intergalactique, rencontre prévue dans 4 milliards d'années. 

Source

Commenter cet article

Archives