Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Twitter vaut 31 milliards: 13 signes qui montrent le gonflement d'une nouvelle bulle technologique

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Novembre 2013, 08:31am

Catégories : #IMPORTANT

twitter_ipo.png

L’introduction en bourse de Twitter, ce jeudi sur le New York Stock Exchange, a dépassé toutes les espérances. La plate-forme de micro-blogging a vendu 70 millions de parts à 26 dollars l’unité. 8 heures plus tard, à la clôture de la bourse, elles valaient 73% de plus, soit 44,90 dollars. Twitter est évaluée désormais à 31,2 milliards de dollars. C'est plus que Solvay, UCB et Umicore combinées. Pourtant, le réseau social n’est pas profitable, et depuis janvier 2012, Twitter a même perdu 149,3 millions de dollars, dont 64,6 millions de dollars rien que sur le dernier trimestre.

La capitalisation de Twitter atteint maintenant plus d'un quart de celle de Facebook, qui génère pourtant 92% de chiffre d'affaires de plus. Compte tenu de son cours de clôture d’hier, chaque utilisateur de Twitter vaut 142 dollars, soit 15 dollars de plus que les 127 dollars attribués à chaque utilisateur du réseau social professionnel LinkedIn.

Quelles conclusions peut-on tirer d’une situation où une entreprise âgée de 7 ans qui a réalisé près de 65 millions de pertes au cours de son dernier trimestre parvient à être valorisée 31,2 milliards de dollars à la clôture de sa première journée de bourse ? Pour Michael Snyder, c’est très clair : nous assistons au gonflement d’une bulle technologique, bien pire que la bulle dotcom de la fin des années 1990. Sur son blog The Economic Collapse, il cite 13 faits qui corroborent cette hypothèse :


# 1 Les analystes s’attendaient à ce que la valeur de marché de Twitter atteigne 13 milliards de dollars après son introduction en bourse, mais elle a atteint 31 milliards de dollars.

# 2 Twitter ne deviendra bénéficiaire qu’à partir 2015 au plus tôt.

# 3 Selon la BBC, la plate-forme photo Pinterest, qui n'a jamais réalisé de bénéfice, est déjà évaluée à 3,8 milliards de dollars.

# 4 Yahoo a versé plus de 1 milliard de dollars pour acquérir Tumblr, dont les recettes sont si négligeables que Yahoo n'est même pas obligé de les mentionner dans sa communication financière.

# 5 Snapchat, un service Internet qui permet aux gens d'envoyer des messages qui s’autodétruisent, vaudrait 3,5 milliards de dollars, selon Forbes. Cette société n’enregistre aucune recette, et beaucoup pensent qu’elle ne fera jamais de bénéfices.

# 6 L’action de Rocket Fuel, une agence de publicité en ligne, est cotée 60 dollars, et la société est évaluée 2 milliards de dollars alors qu’elle n'a jamais réalisé aucun bénéfice.

# 7 Le cours des actions de l'entreprise qui gère le site Yelp, un guide d’entreprises locales, a augmenté de 241% depuis le début de l'année, alors que cette société n'a jamais réalisé aucun bénéfice ne serait-ce que trimestriel.

# 8 Fab.com vient de lever 165 millions de dollars auprès d'investisseurs, alors que cette société vient de licencier 440 personnes.

# 9 Le cours de l'action LinkedIn a gagné 136% depuis son introduction en bourse en mai 2011. Cette société est désormais évaluée à 18 milliards de dollars.

# 10 Chris Fry, qui dirige le département d'ingénierie chez Twitter, a obtenu un package salarial de 10,3 millions de dollars l'année dernière lorsqu’il a rejoint le réseau social.

# 11 Mike Schroepfer, le Vice-Président de l’ingénierie chez Facebook, a quant à lui gagné 24,4 millions de dollars en 2011.

# 12 A San Francisco, où beaucoup de ces sociétés ont leur siège social, les loyers des bureaux ont grimpé de 23% par rapport aux niveaux qu’ils avaient au moment du pic du marché de l'immobilier en 2008.

# 13 La part Facebook a augmenté de 140% sur les 12 derniers mois et la compagnie est maintenant évaluée à 120 milliards de dollars.

Source 

 

A lire aussi: 

Vatican: «Suivez le pape sur Twitter pour aller directement au paradis» 

Twitter veut vous vendre aux annonceurs. Voici comment l’éviter 

3 choses à savoir avant d'acheter des actions Twitter 

Twitter contre Facebook : le match en chiffres

Commenter cet article

Archives