Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les 13 techniques secrètes des supermarchés pour nous faire consommer plus

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Octobre 2013, 06:16am

Catégories : #IMPORTANT

consommation.jpg

Entrer dans un magasin n’est jamais anodin. On plonge alors dans un système qui nous pousse à consommer plus grâce à quelques techniques bien rodées. On estime ainsi que 30 à 40% de nos achats sont faits sous le coup de l’émotion, des économies qui pourraient donc être considérables à chaque passage en caisse.

Voici treize techniques secrètes présentées par Docteur Bonne Bouffe.

1. Ils mettent à notre disposition des caddies beaucoup trop grands pour nous faire acheter plus

stratégies-secrètes-des-supermarchés-259x300Les supermarchés ont eu l’idée de mettre à notre disposition des caddies spécialement conçus plus larges qu’un panier moyen, ceci dans le but de nous faire acheter beaucoup plus que nous n’en avons besoin. Malin n’est-ce-pas?

2. Ils nous mettent de la musique pour qu’on dépense plus

Il a été prouvé que les musiques « douces » (ex : les slows) nous font faire du shopping plus longtemps, alors que la musique classique nous ferait dépenser plus.

3. Ils nous donnent constamment faim…

techniques-secrètes-des-supermarchés-4-300x199Les produits frais sont souvent placés devant les portes principales, de cette manière l’odeur qui en véhicule active nos glandes salivaires nous donnant faim. Sous la pression de la faim, nous sommes donc plus enclins à réaliser des achats.

4. Ils placent des fruits et des légumes à l’entrée du magasin

Dans la plupart des supermarchés, les fruits et légumes sont placés à l’entrée. Pourquoi ? Tout d’abord, car leurs couleurs vives et leurs fraîcheurs ont un impact positif sur notre humeur, selon des études. Deuxièmement, prendre des fruits et légumes « sains » à l’entrée, nous permettra ensuite de moins culpabiliser en nous jetant sur les produits issus de la « junk food » dans les rayons suivants…. Malins !

5. Ils nous font croire que les fruits et légumes sont frais.

techniques-secrètes-des-supermarchés-3Les fruits et les légumes sont souvent présentés dans des caisses en bois, de manière à nous faire penser que celles-ci viennent tout juste d’arriver de chez le fermier.

De plus, les vendeurs n’hésitent pas vaporiser les fruits et les légumes avec de l’eau pour que ceux-ci paraissent plus frais aux yeux des clients.

6. Ils nous mettent face à face à des calculs difficiles…

Les supermarchés n’hésitent pas à proposer à la fois des fruits/légumes en vrac (dont le prix donné est au kilo) et des fruits/légumes emballés (dont le prix est annoncé au paquet). Pour le consommateur, il est ainsi difficile de savoir quelle solution est la moins chère…

7. Ils ont établi une formule très sournoise pour nous faire acheter beaucoup

Avez-vous remarqué que tous les produits les plus chers se trouvaient à votre droite ? Etant donné que la majorité des consommateurs sont droitiers et donc ont tendance à attraper les produits avec la main droite, alors les supermarchés ont « pris soin » de mettre les produits les plus chers à votre droite, afin que le consommateur ait naturellement tendance à acheter le plus de produits.

8. Ils nous font croire que les produits ne sont pas chers

stratégies-de-lindustrie-alimentaire-pour-nous-faire-acheter-plus-3-300x188Lorsqu’on est pressé, on est plus facilement amené à attraper les premiers articles venus (qui sont généralement à notre hauteur) sans prêter attention aux prix. Or, comme nous l’avons vu dans le point précédent, ce sont bien les produits les plus chers qui sont placés à portée de nos mains.

9. Ils nous font assimiler la couleur rouge aux promotions

Les supermarchés mettent souvent des étiquettes « discount » de couleurs rouges lorsqu’il s’agit de mettre en avant les promotions. De cette manière, notre subconscient assimile la couleur rouge aux promotions.

Jusque là tout va bien, sauf que les supermarchés abusent de la couleur rouge en l’utilisant même sur des produits qui ne bénéficient pas de réductions de prix…. Ainsi, en raison de cette association de couleurs par notre subconscient, nous sommes plus enclins à faire des achats impulsifs (sans prendre le temps de regarder l’étiquette produit).

10. Ils nous forcent à faire le tour du magasin

techniques-secrètes-des-supermarchés-2-300x195Ce n’est pas pour rien que les caisses se trouvent toujours à l’autre bout du magasin ou que les produits essentiels, comme le pain, le lait ou les œufs, sont éparpillés à travers tous les rayons! De cette manière, les supermarchés nous forcent à parcourir tous les rayons, et donc être tentés par les divers produits que nous croisons…

11. Ils exploitent nos enfants

techniques-secrètes-des-supermarchés-6-290x300Les supermarchés prennent soin de positionner les produits les plus chers au niveau de nos yeux (à environ 1,60 mètre de hauteur) alors que les produits « premier prix » sont placés tout en bas, loin de nos regards !

Les produits destinés aux enfants eux, sont plutôt positionnés à leur niveau, pour qu’ils puissent plus facilement les attraper en disant « Maaaaman, tu peux m’acheter çaaa ? » – ce qui vous laisse rarement le choix de dire non…

12. Ils nous incitent subconsciemment à toujours acheter plus

Les produits complémentaires sont intentionnellement placés l’un à côté de l’autre de manière à nous encourager à acheter plus.

13. Ils comptent sur notre avidité pour craquer à la caisse…

Oh ces jolis petits chocolat, bonbons, chewing-gums près des caisses ! Quelle belle tactique des supermarchés ! Oui oui, ils sont bien là pour nous tenter pendant que la queue pour la caisse s’allooooonge.

Voilà! Maintenant vous savez à peu près tout sur les techniques cachées de l’industrie alimentaire pour vous faire acheter plus.

Source

 

A lire aussi:

Comment savoir si quelqu’un essaie de vous manipuler

Manipulation: Les 10 plus gros mensonges sur le sida

Les 10 mensonges communs les plus utilisés

Dire la vérité, c'est bon pour la santé

Commenter cet article

Archives