Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


«Le réchauffement climatique pourrait provoquer une guerre mondiale»

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Mars 2014, 15:19pm

Catégories : #NEWS

armee-francaise-femmes.jpg

Le quotidien britannique The Independenta eu accès aux fuites d’un rapport de l’ONU sur le réchauffement climatique, « l’enquête la plus complète jamais entreprise à ce sujet ». Selon ce rapport, le changement climatique pourrait provoquer un conflit armé généralisé et dévaster l’économie mondiale d’ici à la fin de ce siècle. En outre, la hausse du prix des denrées alimentaires posera de sérieux problèmes à l’humanité, souligne le journal. En 2012, l'ONU avait déjà mis en garde la communauté internationale contre l'imminence d'une crise alimentaire mondiale

Ce rapport, qui sera publié à la fin du mois, est la deuxième des trois parutions d’un panel d’experts intergouvernementaux de l’ONU sur les conséquences du changement climatique. On apprend ainsi que le monde sera mis à rude épreuve et que les migrations de masse, principalement en Asie, augmenteront certainement les probabilités de conflits généralisés.

Basé sur une centaine d’études revues et rassemblées par des scientifiques de renom, le rapport prédit une réduction des rendements médians des cultures de 2% par décennie (à un moment où la demande de ressources alimentaires est en pleine croissance), ce qui aura pour effet d’augmenter la malnutrition des enfants d’environ un cinquième.

Par ailleurs, le changement climatique aurait également des conséquences néfastes sur la santé humaine : les vagues de chaleurs intenses ainsi que les incendies seront de plus en plus fréquents et auront des implications sur le développement de maladies d’origine alimentaire et hydrique.

Des millions de personnes seront affectées par des inondations côtières et devront se déplacer en raison du manque et de la perte des terres exploitables. La plus grande partie de cet exode devrait avoir lieu vers l’Asie de l’Est, du Sud-Est et du Sud. L’élévation du niveau de la mer provoquera de plus en plus l’immersion des systèmes côtiers de faible altitude. Les légères augmentations locales de températures aux environ de 1 degré Celsius ou plus au-dessus des niveaux pré-industrialisés auront un impact négatif sur les rendements de cultures de blé, de riz et de maïs dans les régions tropicales et tempérées. Parallèlement à la réduction des rendements médians des cultures, la hausse de demande de nourriture augmentera de 14% par décennie jusqu’en 2050.

Par ailleurs, le rapport précise que si la hausse moyenne de température mondiale atteint 2,5 degrés Celsius de plus que les niveaux préindustriels, les pertes économiques globales se situeront entre 0,2% et 2%. Le PIB mondial était de 71.800 milliards de dollars en 2012, ce qui signifie qu'une réduction de 2% aurait supprimé 1.400 milliards de dollars du PIB de la planète au titre de cette année-là.

Le changement climatique aura un impact sur la santé humaine et risque d’exacerber des problèmes prééxistants tels que les décès et maladies dus à des vagues de chaleur intenses et aux incendies, l’augmentation des probabilités de sous-nutrition et la recrudescence de pathologies d’origine alimentaire et liées à l’eau. Le nombre d’enfants sous-alimentés de moins de 5 ans augmenterait ainsi de 20 à 25 millions dans le monde, soit entre 17 et 22% de plus.

Les conflits armés de type guerre civile augmenteront ainsi que la violence entre groupes et les manifestations violentes à cause de l’exacerbation de leurs moteurs tels que la pauvreté et les chocs économiques. De nombreux petits Etats insulaires et d’autres endroits très vulnérables à l’élévation du niveau de la mer se retrouveront face à des défis importants quant à leur intégrité territoriale. Certaines conséquences transfrontalières du changement climatique, tels que les modifications des glaces, du partage des ressources hydrauliques et des migrations de poissons augmenteront probablement le risque de conflits entre ces Etats.

Enfin, le premier jet du rapport affirme que « les risques sur l'eau douce du changement climatique augmentent significativement lorsque les émissions de gaz à effet de serre s'accroissent ». Il indique que le changement climatique va « réduire de façon importante la surface de l'eau renouvelable et des ressources de l'eau du sous-sol dans la plupart des régions subtropicales sèches », exacerbant la concurrence pour l'eau. Les espèces terrestres et d'eau douce sont également confrontées à un risque accru d'extinction compte tenu des changements climatiques projetés au cours du 21ème siècle, et même au-delà. 

Source

Commenter cet article

Archives