Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La lettre bouleversante d'un restaurateur à la maman d'une petite autiste

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Février 2014, 21:30pm

Catégories : #INSOLITE

Tony-Posnanski.jpg

Tony Posnanski est restaurateur aux Etats-Unis. L'homme a adressé une lettre bouleversante à la maman d'un enfant autiste qui est venue prendre un repas dans son établissement.

 

 

L'homme explique qu'il est restaurateur depuis quinze ans. "Ma journée consiste à m'assurer que mon restaurant fonctionne bien. Je fais la vaisselle, la cuisine et parfois même le service", écrit-il en ajoutant qu'il gère évidemment aussi les plaintes des clients.

"Il y a quelques semaines, vous êtes venue dans mon restaurant. J'étais très occupé ce soir-là. (...) Des gens assis près de vous m'ont fait appeler. Ils m'ont dit que votre enfant criait très fort. J'entendais les cris pendant que je discutais avec ces gens."

Tony s'est alors dirigé vers la maman. "Vous saviez ce que j'allais vous dire." C'est la mère qui fut la première à parler: elle a demandé au restaurateur s'il savait ce que c'était que d'avoir un enfant souffrant d'autisme. Une question qui a bouleversé l'homme. "Vous n'étiez pas désagréable quand vous avez posé la question. En fait, vous étiez sincère. Votre fille n'avait pas plus de cinq ans. Elle était belle et avait l'air effrayée quand je suis arrivé près de vous."

"En quinze ans, j'ai vécu beaucoup de moments mémorables dans mon restaurant. Je me souviens d'une femme qui a appelé mon entreprise parce que je lui avais donné un Coca normal au lieu d'un light. Je me souviens avoir du demander à certaines personnes de calmer leurs enfants. Cependant, je me souviens surtout de la naissance de mon fils. Comme j'ai pleuré quand je l'ai tenu dans mes bras. Je me suis dit que je ferais tout pour être le meilleur père possible. Je me souviens du jour où j'ai épousé ma femme. Comme j'ai pleuré et je me suis promis d'être le meilleur mari possible."

Et de confier: "Je sais ce que j'aurais dû dire. J'aurais dû vous dire poliment de faire taire votre fille. J'aurais dû vous offrir une autre table. J'aurais dû vous offenser en ne vous offensant pas. Je n'ai pas fait cela."

Tony a tapé dans la main de la fillette et a offert le repas à la mère étonnée. "Il n'était que de 16 dollars mais ça signifiait bien plus pour moi. Je ne pense pas que les autres gens du restaurant étaient heureux mais ça n'avait pas d'importance pour moi à ce moment-là."

En repensant à la question que la maman lui a posé, Tony admet: "Je ne sais pas ce que c'est que d'avoir un enfant autiste mais je sais ce que c'est que d'être père et mari. Je sais ce que c'est de ne pas dire assez à sa femme qu'on l'aime. Je sais ce que c'est que de vouloir passer plus de temps avec ses enfants."

Il la remercie ensuite, elle et sa fille. "Vous m'avez offert un nouveau souvenir incroyable dans mon restaurant. Et vous m'avez aussi appris une leçon précieuse: parfois, faire la bonne chose ne fait pas le bonheur de tous mais seulement des gens qui en ont le plus besoin." 

Source 

 

A lire aussi: 

Autisme: un signe comportemental présent dans les premiers mois 

VIDEO: Une petite fille de 3 ans atteinte d'autisme s'exprime en peignant de superbes tableaux 

Nice : elle se prostitue pour financer le traitement de son fils autiste 

Usé, il tue son fils autiste et tente de se suicider

 

 

Commenter cet article

Archives