Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Chine peut-elle vaincre le Royaume-Uni en cas de conflit ? L'Occident se gonfle...

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Avril 2014, 17:07pm

Catégories : #NEWS

soldats-1.jpg

Le nombre de soldats de l’Armée populaire de libération chinoise (APL) atteint 2,3 millions de personnes, alors l’armée britannique compte seulement 225.000 soldats. Cependant, la Grande-Bretagne, qui n’est plus perçue comme une grande puissance militaire, a toutes les chances de remporter la victoire face à la Chine, si le conflit entre les deux pays se déroule dans une zone éloignée, explique le professeur du Royal United Services Institute Malcolm Chalmers.

 

Le développement de l’armée populaire de libération attire l’attention du monde entier, alors que les forces armées britanniques font constamment face à des suppressions budgétaires et une réduction des effectifs. Cependant, la Grande-Bretagne possède toujours des moyens considérables de déploiement de ses troupes dans les zones les plus reculées de la planète, et garde une supériorité par rapport à la Chine au niveau de la préparation militaire de certaines divisions et de leur équipement technique.

Les possibilités de la Grande-Bretagne concernant la projection des forces militaires dans des régions reculées, par exemple en Afrique ou au Proche-Orient, dépassent sensiblement celles des forces militaires chinoises. Il ne s’agit pas uniquement de la quantité de l’équipement technique, car la Chine peut élargir son parc militaire, mais aussi de l’expérience accumulée par les troupes britanniques au cours de centaines d’années de combats. Les Britanniques savent conserver et transmettre cette expérience à la nouvelle génération.

Malgré leur faible effectif actuel, les troupes britanniques sont présentes dans des régions différentes et dans des zones climatiques différentes, ce qui leur permet de résoudre sans difficulté le problème d’approvisionnement et d’entretien technique, de préparation au combat et de la santé des troupes. Les Britanniques possèdent aussi l'expérience de combat dans ces régions. Du point de vue de la formation du personnel, seuls les Américains, et dans une moindre mesure, les Français, peuvent être comparés aux Britanniques.

Malgré les réductions budgétaires, même les capacités techniques des forces britanniques concernant la projection des forces ne sont pas inférieures à la Chine. La composition de la flotte britannique diminue progressivement, et actuellement le Royaume-Uni ne possède aucun porte-avion prêt au combat. Il est prévu que vers 2020 deux porte-avions du type CVF (Queen Elisabeth), capables de transporter chacun jusqu’à 50 avions, seront construits en Grande-Bretagne.

Le seul porte-avions à disposition de la flotte chinoise n’est pas encore prêt au combat. La Chine est en train de former les pilotes d’avions, mais il faut encore du temps pour qu’ils soient prêts à combattre. Compte tenu de l’expérience et de la possibilité des Britanniques de bénéficier de l’assistance technique des Etats-Unis, les porte-avions britanniques intègreront la flotte du Royaume-Uni avant les deux navires chinois, actuellement en construction.

La Grande-Bretagne possède une aviation militaire de transport plus puissante, et mieux équipée, avec 8 avions C -17A Globemaster II et 32 aéronefs C- 130, y compris les nouveaux C-130J. Le Royaume-Uni possède toujours 6 sous-marins nucléaires d'attaque (contre 5 pour la Chine), et le niveau technique, ainsi que la formation du personnel sur les navires britanniques est sensiblement meilleure par rapport aux sous-marins chinois. Il ne faut pas oublier que la Grande-Bretagne est le seul pays du monde à avoir utilisé son sous-marin lors des combats, en coulant le croiseur argentin General Belgrano.

Du point de vue de la présence économique dans les régions éloignées du monde, la Chine a depuis longtemps dépassé le Royaume-Uni et la France. Mais en termes de la capacité à assurer la sécurité de ses citoyens et des biens à l'étranger, elle est encore loin de ces pays. La Grande-Bretagne est activement impliquée dans la guerre contre le terrorisme, menée par les Etats-Unis. Ses forces sont présentes non seulement en Afghanistan, mais aussi à Chypre, au Moyen-Orient et sur les territoires d'outre-mer britanniques. La France a réussi la campagne militaire au Mali et elle mène désormais des combats en République centrafricaine. Il est difficile d’imaginer à l’heure actuelle que la Chine soit capable de réaliser des projets militaires similaires.

Cependant, la RPC est en train de surmonter les problèmes qui empêchent l’APL d’élargir le cadre géographique de ses actions militaires. L'armée chinoise est de plus en plus impliquée dans les opérations de maintien de la paix dans le monde. Des milliers de militaires chinois ont déjà participé à des missions sur d’autres continents, et outre les divisions d’ingénierie et des unités médicales, des divisions militaires participent désormais à ces missions. La Chine augmente rapidement le nombre de ses avions de transport militaire et développe son propre avion de transport lourd. L’armée de l’air chinoise est en train de se doter de l’expérience de déploiement dans d'autres pays du monde grâce aux exercices conjoints avec la Russie et la Turquie. Les questions techniques sont souvent réglées plus rapidement que les questions d’organisation et du personnel. Mais dès la prochaine décennie, l’APL pourrait en effet devenir une force militaire redoutable. Et être en théorie capable de vaincre le Royaume-Uni. 

Source

Commenter cet article

Archives