Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ghana : Un député de l’opposition attribue le cancer à trois repas africains

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Février 2014, 18:13pm

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

repas-africain.jpg

Justice Joe Appiah, un député de l'opposition ghanéenne issu des rangs du Nouveau Parti Patriotique (NPP), a déclaré au parlement le 4 février 2014 que le manger excessif du « fufu, du banku et du kokonte » peut provoquer du cancer, chez celui qui les consomme. Le cancer est une maladie qui tend à se développer par prolifération des cellules. 

 

Le député en question n’a pas donné les preuves de sa découverte. Il a émis son opinion dans le débat qui a porté sur le rapport de l'Organisation Mondiale de la Santé (OMS). Ce rapport a averti que le monde est confronté à une ‘‘ vague’’ de cancer et que les restrictions sur l'alcool et le sucre doivent être envisagés.

 

La déclaration de l’élu de la circonscription électorale d’Ablekuma Nord qui est au fait sa proposition pour la mise en place d’une stratégie nationale de lutte contre le cancer a suscité de la surprise et des rires parmi ses collègues qui ne savent d’où provient cette trouvaille. 

 

A propos de cette déclaration un peu curieuse, Joe Appiah a fait le constat que les ghanéens consomment beaucoup des mets tels que le fufu, le banku et le kokonte.

 

Fort de ce constat, le député est parvenu à la conclusion que si la consommation de ces trois repas est réduite et que l’exercice physique est pratiquée « Je ne pense pas que nous allons avoir du cancer dans ce pays ».

 

Pour soutenir sa thèse, l’élu a préconisé la consommation des aliments biologiques. En attirant l’attention du président du parlement, il a indiqué que les aliments biologiques peuvent être trouvés dans les marchés et que par conséquent les agriculteurs doivent être encouragés à développer la culture des aliments biologiques pour éviter que les consommateurs s’adonnent à la prise des repas qui sont dans des boites de conserves.

 

Enfin sur les repas précipités, il est à signaler que le fufu est un aliment de base qu’on retrouve dans les foyers au sud du Ghana principalement chez le groupe Akan. Il est préparé à base des cultures vivrières qui sont le manioc, l'igname ou la banane plantain. Pour obtenir du fufu, les bonnes dames se chargent de piler dans un mortier les tranches des tubercules auparavant bouillies.

 

Quant au ‘‘banku’’ ou ‘‘akple’’, qu’on retrouve généralement chez les Ewe, il est préparé a base du maïs fermenté plus la pâte de manioc, le tout cuit dans de l'eau bouillante. Il se mange avec de la sauce légère.

 

Le kokonte’’ est obtenu à partir du manioc séché qui est encrassé plus tard pour obtenir de la farine. Sa préparation se fait à peu près comme le banku.

 

Après donc la sortie de cette polémique, Aunty Akouavi, une tenancière de « Chop bar » mieux un restaurant où l’on trouve les repas concernés à Alavayno, un petit quartier à Accra a réagi. Elle nous a confié que « si le député a pu manger ces aliments depuis son enfance jusqu’à grandir sans problème, pardon dites-lui de laisser les autres ghanéens manger à leur faim ». 

Source 

 

A lire aussi: 

CANCER: Les téléphones mobiles augmentent le risque de 300% 

L'effroyable histoire de Nadeige Godfroid, victime d'un vaccin anti-cancer 

Gardez le secret: ce n’est pas la cigarette qui donne le cancer, mais le briquet ! 

Cancer du sein : cinq conseils pour réduire les risques

Commenter cet article

Archives