Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ghana : La Police démasque les kidnappeurs d’enfants dans des églises et conseille

Publié par MaRichesse.Com sur 29 Décembre 2013, 14:08pm

Catégories : #NEWS

La-Police.jpg

La Police ghanéenne a mis la main le dimanche dernier à Accra sur les deux cerveaux, auteurs des récents enlèvements d’enfants dans certaines églises à Accra, la capitale du pays. Pour précaution, appel a été lancé aux parents et aux medias à éduquer les enfants sur la manière dont ils doivent aborder des personnes inconnues ou étrangères en dehors de leurs maisons.

 

L’arrestation de Koomson et d’Abotsi, les deux jeunes individus soupçonnés d’être derrière ce rapt, est intervenue après qu’ils aient reçu la rançon de 5 000 Ghana cedis soit une somme d’environ 1 500 euros fixée aux parents pour la libération de leur enfant de 10 ans.

 

Cet enlèvement a eu lieu dans les parvis de l’église Lighthouse Chapel International à Kaneshie, un quartier d’Accra au moment où les parents étaient en adoration dans l’église. Cet enlèvement a porté à quatre le nombre d’enfants kidnappés durant la première quinzaine de ce mois de décembre.

 

En vue d’attirer l’attention des parents, des tuteurs, des pasteurs bref des chrétiens, la Police a, un peu plus tôt initié une opération de sensibilisation dans 70 églises de la capitale afin d’informer les uns et les autres sur les manières de veiller à la sécurité de leurs enfants.

 

En faisant le point de cette tournée, Mohammed Ahmed Alhassan, l’Inspecteur General de la Police (IGP) a déclaré que quelques instants après avoir quitté Kaneshie, ils ont été informé qu’un enlèvement venait de se produire. Pour le cas en espèce, un ultimatum de 45 mn a été donné aux parents pour payer la rançon exigée ou à défaut leur progéniture sera tuée.

 

Du mode opératoire des kidnappeurs qui se font passer pour de chrétiens à l’église, il ressort qu’après avoir abordé un enfant, ils le conduisent vers une destination inconnue. Avant de disparaitre ils laissent leur numéro sur les lieux et dans leur cachette, ils demandent à la victime de livrer le numéro de ses parents. C’est par ce procédé qu’ils avisent les parents de l’enlèvement de leur enfant et le prix à payer pour sa libération.

 

La remise du fond se négocie sur un endroit qu’indiquent les kidnappeurs aux parents avec défense de ne pas mêler les forces de sécurité à l’affaire aux risques des dommages. Après la collecte de la rançon, ils indiquent aux parents le lieu où ils doivent retrouver leur enfant.

Source 

 

A lire aussi: 

Canada: Il cherche du cannabis sur Twitter, la police lui répond avec humour 

Italie: Accusée de harcèlement sexuel après un baiser donné à un policer armé 

Pour qui roule la police française: la population ou les délinquants? 

Elle téléphone 15 000 fois à la police en six mois !

Commenter cet article

Archives