Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: En pleine course d'orientation, des collégiens trouvent un homme pendu

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Octobre 2013, 07:09am

Au cours d'un exercice scolaire en forêt à Fougères (Ille-et-Vilaine), des collégiens sont tombés nez-à-nez avec le cadavre d'un homme pendu à un arbre, mardi. Une cellule d'aide psychologique a été mise en place pour soutenir les élèves, dont certains ont témoigné avoir été choqués sur les réseaux sociaux.

La forêt de Fougères (Bretagne)

 

Des collégiens courant dans les bois, un cadavre… Ce qui ressemble à un scénario de film d'horreur est une bien macabre réalité à laquelle ont été confrontés de jeunes élèves de 13 et 14 ans, a révélé Ouest France. Alors qu'ils participaient à une course d'orientation à Laignelet, dans la forêt de Fougères (Ille-et-Vilaine), ces enfants sont tombés nez-à-nez avec le corps d'un homme pendu à un arbre.

Sur les réseaux sociaux, des collégiens marqués par l'événement témoignent. Une jeune fille localisée à Fougères a ainsi dit mardi sur Twitter "avoir passé une journée horrible" : "Après dix minutes de course on a trouvé un mec qui était pendu", avant de poursuivre : "Je suis toujours choquée". Une autre, réagissant à la nouvelle apprise auprès d'une amie appartenant à l'établissement, tweete : "C'est juste horrible. Les pauvres. Ils sont choqués à vie."

Un homme de 67 ans qui s'est suicidé

Selon le quotidien régional, seule une dizaine de collégiens auraient vu le cadavre. Une cellule d'aide, incluant médecins, psychologues et infirmières a été mise en place. Elle était toujours active hier dans les trois établissements de Fougères dont les élèves étaient originaires, a indiqué le directeur d'académie, Jean-Yves Bessol.

La victime, âgée de 67 ans, était originaire de la commune proche de Louvigné-du-Désert, selon la gendarmerie, qui a précisé privilégier la thèse du suicide. Une enquête toutefois a été ouverte. La triste mésaventure des collégiens rappelle de nombreux précédents, des cadavres étant régulièrement trouvés dans les bois par des joggeurs.

Source

Commenter cet article

Archives