Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Chirlane McCray: Une future Michelle Obama ?

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Novembre 2013, 12:01pm

Catégories : #NEWS

Sans grande surprise, mardi 5 novembre, le démocrate Bill de Blasio est devenu maire de New York et succède ainsi à Michael Bloomberg. Si le nouvel élu détonne par son ancrage très à gauche, sa femme n’est pas moins radicale. Portrait de Chirlane McCray, la « First Lady » de New York, dont le destin exceptionnel passionne les médias.

Bill-de-Blasio-et-son-epouse-Chirlane-McCray.jpg

Afro-américaine, féministe, lesbienne, militante pro-LGBT, mariée à un homme et mère de deux enfants, Chirlane McCray, l’épouse de Bill de Blasio, le nouveau maire démocrate de New York, ne rentre dans aucune catégorie. Cette poétesse réputée forme avec son mari un couple uni et moderne, qui n’est pas sans rappeler celui formé par Bill et Hillary Clinton, le modèle de Chirlane McCray.

 

Un atout politique majeur

L’image, immortalisée par les photographes lors de nombreux meetings de la campagne, était toujours la même : Bill de Blasio tenant fièrement la main de Chirlane MccRay, parfois accompagnés de leurs deux enfants Dante et Chiara. La famille comme atout politique majeur, au point que Bill de Blasio a été accusé par ses adversaires politiques d’instrumentaliser les siens. En effet, quel meilleur symbole de Amérique post-raciale, qui a élu Barack Obama président des Etats-Unis, que cet Italo-Allemand à la carrure impressionnante et cette frêle Afro-Américaine, mariés depuis dix-neuf ans ?

 

La première Afro-Américaine a faire son coming-out en 1979

Ils se sont rencontrés en 1991, alors qu’ils travaillaient tous deux pour le dernier maire démocrate de la ville, David Dinkins. Chirlane McCray est alors une lesbienne affirmée ; cette jeune femme d’origine caribéenne fut même la première Afro-Américaine a faire son coming out en publiant une tribune intitulée « I am a lesbian », dans le magazine de la communauté noire Essence. « J’ai découvert ma préférence sexuelle de bonne heure, avant de me retrouver prisonnière d’un mariage traditionnel », y déclarait-elle. Celle qui est, à l’époque, attachée de presse tombe pourtant amoureuse de Bill de Blasio, jeune conseiller politique qu’elle épouse. Interrogée par le magazine Essence trente ans après sa tribune, Chirlane McCray, aujourd’hui âgée de 58 ans, assume son passé. Elle refuse toute étiquette, car, dit-elle, « les étiquettes contribuent à mettre les gens dans des cases, et ces cases sont comme des cercueils. »

 

Militante LGBT, féministe et défenseure des Noirs

Bien que mariée, Chirlane McCray n’abandonne pas pour autant la cause homosexuelle. Elle ne rate aucune Gay Pride à New York et soutient pleinement l'égalité des homosexuels. Cette ancienne membre de l’organisation féministe radicale et lesbienne Combahee River Collective, a répondu vertement au maire de New York, Michael Bloomberg, qui critiquait la campagne menée par son mari. « Assez de l’idéologie patriarcale. Je ne suis pas une propriété ou un outil que l’on peut utiliser ou contrôler. Stop au sexisme ! » Chirlane McCray, qui a souffert du racisme pendant son enfance et a écrit de nombreux poèmes sur ce thème, est très populaire au sein de la communauté noire new-yorkaise, qui la plébiscite ainsi lors de chaque visite publique.

 

Une future Michelle Obama ?

Sa notoriété comme son engagement au service de causes diverses expliquent que Bill de Blasio l’ait associée pleinement à sa campagne électorale. Le nouveau maire de la Grosse Pomme ne fait d’ailleurs pas mystère du rôle prépondérant que sa femme va jouer à ses côtés. « Si je suis élu, vous allez voir une Première dame très activiste », a-t-il déclaré. A ce même magazine Essence qui lui demandait si elle serait une « Michelle Obama », Chirlane McCray, pas dupe, déclarait au mois de mai : « Il est trop tôt pour savoir ce sur quoi je travaillerai, mais je resterai moi-même ». Et d’envoyer valser, une nouvelle fois, les étiquettes...

Source 

 

A lire aussi: 

VIDEO: Les femmes autorisées à se promener nues à New York 

New York: Etre pauvre est un crime 

Insolite: comment le nombre 11 porte malheur à New York City 

À New York, un préservatif suffit à vous faire arrêter pour prostitution 

La police de New York mène une guerre contre les Noirs et les Latinos

Commenter cet article

Archives