Suivre ce blog
Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, faits divers, vidéo, sante et bien-être


Bénin: Un cyberescroc vole 23 milliards de dollars à une société canadienne

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Septembre 2013, 17:39pm

 

Akim, un jeune arnaqueur, vient de décrocher le gros lot, en se faisant passer pour le président de la république.  Il informe ses amis et la fête commence avant l’arrivée du pognon. 

M. Miller, le représentant de la société, fera la transaction la veille de sa visite au Bénin.

 

Les amis d'Akim, convaincus du deal après avoir consulté des marabouts, en parlent partout. Les filles défilent au point où sept sont présentement enceintes.

 

Mais pour accueillir Miller il faut des moyens, des véhicules, des villas... assez de sous pour mettre les choses en places.

 

Akim et ses amis se plient en quatre pour trouver 18 millions en trois semaines... et c’était pas facile. Des amis ont vendu les motos, les voitures d'autres ont du voler les parents en attendant le partage des 23 milliards de dollars.

 

Mais, deux jours avant la date de la transaction, Akim disparaît d'un coup. Son téléphone ne fonctionne plus... Miller n'arrivera pas au Bénin... C'est ainsi que les amis arnaqueurs d'Akim apprennent la douloureuse expérience des victimes d'escroquerie.

 

Frustrés, trois d'entre eux se sont précipités au commissariat pour porter plainte... mais la police les arrête pour  s’être associés à des malfaiteurs..

 

Akim reste toujours introuvable quatre mois après les faits. Cependant les sept filles enceintes de lui, n'ont pas encore abandonné leur rêve de marier, un jour, un milliardaire. 

AS pour marichesse.com

Commenter cet article

Gilles GOHY 04/09/2013


N'importe quoi! Vous parlez du milliard de DOLLARS comme du franc ordinaire! Un peu de sérieux, voyons! C'est aussi une insulte aux Canadiens que vous prenez pour ce qu'ils
sont loin d'être: des idiots! Par quelle magie l'on peut remettre à un individu, fût-il président de la République, une telle somme, sans aucune annonce publique fortement médiatisée, sans aucune
garantie? Évitez donc d'étaler autant d'incohérences! On aime bien vos histoires de seins, de fesses, de prostituées, ..., mais épargnez-nous de pareilles livraisons: on risque de ne plus vous
prendre au sérieux! C'est ce que je crois!

Blog archives