Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Asie: Les Etats-Unis ont-ils perdu la guerre contre la Chine?

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Octobre 2013, 10:18am

Catégories : #NEWS

Le chef de l’Etat américain vient d ’annoncer qu’il était contraint d’annuler ses visites aux Philippines et en Malaisie à cause du « shutdown ». De son côté, Xi Jinping multiplie les rencontres avec les dirigeants des pays asiatiques

Barack Obama vient annonce qu’il annule ses visites aux Philippines et en Malaisie à cause du « shutdown ». De son côté, Xi Jinping multiplie les rencontres avec les dirigeants des pays asiatiques - AFP

La Maison Blanche vient d’annoncer que Barack Obama avait finalement été contraint d’annuler l’ensemble de sa tournée asiatique afin de rester à Washington, où il tente d’obtenir un vote rapide du budget au Congrès qui permettrait de réouvrir les nombreuses administrations fédérales fermées depuis mardi dernier faute de financements. Hier, le dirigeant américain, qui était attendu dès ce matin dans la région, avait déjà renoncé à ses visites en Malaisie et aux Philippines mais assurait que le “ shutdown ” ne l’empêcherait pas de participer, en début semaine prochaine, aux grands forums de l’ APEC et de l’ASEAN organisés respectivement à Bali en Indonésie et au Bruneï. Plusieurs négociations économiques décisives pour l’avenir de la région Asie-Pacifique, et notamment la négociation du TPP, un gigantesque accord de libre-échange, vont se jouer en marge de ces rencontres.

En renonçant finalement à l’intégralité de ses déplacements, Barack Obama risque de mettre à mal sa grande stratégie de réorientation vers l’Asie de la politique étrangère américaine. Après s’être concentrée depuis des années sur l’évolution de la situation au Moyen Orient et en Afghanistan, la diplomatie américaine tente de mettre en scène un renouveau de son intérêt pour la zone, où il espère contrebalancer l’influence grandissante de la Chine. Mais les crises politiques en Afrique du Nord et en Syrie ainsi que la multiplication des blocages sur sa scène politique intérieure ont troublé, ces dernières années, le message que tente de dessiner l’administration Obama. En 2010, le chef de l’Etat américain avait déjà repoussé un déplacement en Asie pour gérer le débat sur sa politique de santé. Plus tard, il avait été retenu par la marée noire dans le Golfe de Mexico.

 

Très amusés

Déjà très amusées par les déboires de l’administration américaine, qui illustrent la fragilité politique de Barack Obama et pointent les dysfonctionnements potentiels du processus démocratique tant décrié par le pouvoir autoritaire chinois, les autorités de Pékin vont pouvoir afficher dans les prochains jours le sérieux de leur engagement dans la communauté asiatique, pointant en creux la légèreté des promesses de solidarité de la première puissance mondiale. Déjà en déplacement dans la zone depuis plusieurs jours, le président chinois Xi Jinping multiplie les rencontres avec nombre des chefs d’Etat, qui avaient espéré s’entretenir avec Barack Obama. Il en profite pour doper ses offres d’aides économiques et de partenariats stratégiques. Et pour promettre des issues apaisées à tous les différends territoriaux, potentiellement explosifs, qui oppose la Chine à plusieurs nations de la région.

Source

Commenter cet article

Archives