Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Arabie Saoudite: Une mendiante décède et on découvre qu'elle était millionnaire

Publié par MaRichesse.Com sur 18 Mars 2014, 09:07am

Catégories : #INSOLITE

Une mendiante de Djeddah, sur la côte ouest de l'Arabie Saoudite, est décédée en laissant de fameuses économies derrière elle, rapporte laSaudi Gazette.

 mendiante

 

Depuis 50 ans, Eisha faisait la manche dans le quartier d'Al-Balad. Personne n'imaginait qu'elle avait amassé une petite fortune lorsqu'elle est décédée à l'âge de 100 ans dans sa salle de bains. Ses voisins ont eu la tristesse de voir arriver une ambulance emporter le corps de la vieille femme que tous connaissaient. Ils sont restés sans voix lorsqu'ils ont appris qu'Eisha possédait en réalité pour 3 millions de rials saoudiens en biens immobiliers ainsi qu'un autre million en bijoux et pièces d'or. Soit au total l'équivalent de près de 800.000 euros.

Ahmed Al-Saeedi, un proche d'Eisha, a expliqué qu'avec sa mère et sa soeur, également mendiantes, elles avaient amassé une petite fortune en faisant toutes trois la manche dans les rues de Djeddah. "Au cours des années, elles avaient attiré la sympathie d'une foule de gens qui leur venaient régulièrement en aide, tout spécialement durant l'Aïd. Après la mort de sa mère et de sa soeur, Eisha avait continué à mendier. C'était une vieille femme aveugle sans aucune famille", a témoigné dans l'émotion Ahmed à l'issue de la cérémonie de crémation.

Une fourmi
Ahmed était une des rares personnes à être au courant de la situation financière de la vieille femme. Il dit avoir tenté à plusieurs reprises de la convaincre de mettre fin à son activité de mendiante mais qu'Eisha a toujours refusé, disant se "préparer à des temps difficiles".

...généreuse
Eisha avait confié son or à Ahmed, lui demandant de le conserver jusqu'à ce qu'elle se décide à le vendre. C'était il y a 15 ans et depuis la valeur des pièces a quadruplé. En outre, les quatre immeubles possédés par la vieille femme étaient tous occupés par des familles qu'elle hébergeait gracieusement. 

Source

Commenter cet article

Archives