Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Alzheimer: un test sanguin pour repérer les personnes à risque

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Mars 2014, 05:00am

Catégories : #SANTE-BIEN-ETRE

Des chercheurs américains ont mis au point un test sanguin capable de prédire les risques de développement de la maladie d'Alzheimer dans les trois ans à venir du patient. Des essais cliniques sont prévus d'ici deux ans. 

test-sanguin.jpg

Un simple test sanguin développé par des chercheurs américains devrait réussir à prévoir, d'ici quelques années, si une personne est susceptible de développer la maladie d'Alzheimer. Présenté par la revue médicale Nature Medicine, ce test se base sur l'identification de dix lipides pour prévoir les risques de développement de la maladie dans les trois années à suivre, avec une précision d'environ 90%. Un essai clinique pour vérifier ces résultats devrait débuter d'ici deux ans.

En France, le nombre de malades devrait atteindre deux millions en 2020, selon les calculs de l'Institut national de la santé (Inserm). "Je pense que ce test répond à un besoin énorme. Mais nous devons examiner un plus grand nombre de personnes avant qu'il puisse être utilisé dans la pratique clinique", prévient le docteur Howard Federoff, principal auteur de l'étude et professeur de neurologie à l'université Georgetown, interrogé par le site britannique de la chaîne BBC News


Un dépistage à grande échelle

Des recherches sont en cours depuis plusieurs années pour tenter d'identifier les biomarqueurs de la maladie et permettre de ralentir son action sur le cerveau. Les auteurs de l'étude ont surveillé la composition sanguine de 525 personnes en bonne santé, âgées de plus de 70 ans, pendant cinq ans. En comparant les niveaux de lipides chez les 53 personnes ayant développé la maladie d'Alzheimer et un groupe témoin non atteint par la maladie, les scientifiques ont observé un niveau plus bas chez les malades.

"Notre nouveau test sanguin offre la possibilité d'identifier les personnes à risque de déclin cognitif progressif et peut changer la manière dont les patients, leurs familles et les médecins traitants envisagent de gérer la maladie", annonce Howard Federoff. "C'est une étape majeure vers la commercialisation de biomarqueurs pré-cliniques de la maladie qui pourraient permettre un dépistage à grande échelle des personnes à risques." 

Source

Commenter cet article

Archives