Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


8 petits malheurs qui sont entrés dans l'histoire comme de brillantes inventions

Publié par MaRichesse.Com sur 20 Février 2014, 01:19am

Catégories : #IMPORTANT

Alexandre-Fleming.jpg

La frontière entre une innovation brillante et un échec complet est mince comme du papier à cigarettes. La preuve : ces huit découvertes étonnantes qui étaient en fait des petits malheurs arrivés à des scientifiques distraits.

✔. La pénicilline. Lorsque Alexander Flemind revint de vacances en 1928, il constata que la pile de verres à Pétri qu'il avait laissé traîner était encrassée. Il plongea les verres un à un dans un tonneau de lysol jusqu'à ce qu'il remarque sur un verre couvert de staphylocoques une zone sans bactéries. Cela l'amena à la découverte de la pénicilline qui est encore aujourd'hui un des antibiotiques les plus utilisés.

✔. Le Slinky. Cet élément de jeu bien connu fut élaboré en 1943 par l'ingénieur en navigation Richard James. Son but était de créer un ressort très sensible pour protéger des équipements marins fragiles. Cependant lorsque par malheur il fit tomber un de ses prototypes d'une armoire, il comprit immédiatement le pouvoir ludique du « Slinky ».

✔. Les post-it. Spencer Silver essaya en 1968 d'élaborer un colle super-forte, mais il découvrit exactement le contraire : une colle légère et facilement détachable. Il fallut attendre 1974 pour que cette colle soit utilisée pour coller des petits papiers et 1980 pour que le post-it soit commercialisé.

✔. La couleur mauve. En 1856, William Perkin, âgé de 18 ans découvrit une couleur synthétique alors qu'il essayait en réalité de trouver une version synthétique de la quinine utilisée dans le traitement de la malaria. Jusqu'alors, les couleurs provenaient d'éléments naturels, mais cette nouvelle méthode (et cette nouvelle couleur) conquirent rapidement le monde. Il parvint finalement à faire d'autres découvertes et reçut plus tard le prix Nobel pour ses travaux concernant l'immunologie et la chimiothérapie.

✔. Le plastique. Le plastique est la conséquence de deux incidents. Tout d'abord, la découverte du processus de vulcanisation par Charles Goodyear qui par erreur avait laissé un mélange de caoutchouc et de soufre sur son poêle. Ensuite la découverte du celluloïd après que John Wesley Hyatt renversa une bouteille de collodion et vit la substance durcir et devenir un matériau flexible.

✔. La saccharine. Constantin Fahlberg fut le premier scientifique du 19ème siècle à oublier la première règle du travail en labo : se laver mes mains. En 1879, après une journée d'expériences, il se mit à table avec des mains sales. Lorsqu'il remarqua que tout avait un goût plus sucré que d'habitude, il retourna vite à son laboratoire et lécha tous les matières de ses expériences jusqu'à ce qu'il identifie la saccharine.

✔. Les corn-flakes. Les docteurs John et Keith Kellogg étaient des « monstres » de santé aux idées étranges qui entre autres utilisaient un produit remplaçant le café à base de muesli. En 1894, ils laissèrent le muesli cuire trop longtemps. Par bonheur ils se refusèrent de jeter ce brouet et essayèrent d'en faire quelque chose. Ainsi naquit une révolution mondiale en matière de petit déjeuner.

✔. Le pacemaker. Wilson Greatbach travaillait en 1958 à un appareil pour mesurer le rythme cardiaque. Jusqu'alors, les pacemakers étaient d'énormes machines mais Greatbach découvrit une alternative minuscule en connectant une mauvaise résistance dans le circuit. 

Source 

 

A lire aussi: 

Un indien invente un filtre qui va révolutionner l'accès à l'eau potable pour des millions de gens 

Eesha Khare, 18 ans, invente un système pour recharger son téléphone... en 20 secondes 

Ils ont inventé le Tetris, le karaoké ou le Post-it et ne sont pas devenus riches 

Une écolière a inventé un nouveau type de carburant de fusée 

Canada: À 15 ans, Ann Makosinski invente une source de lumière inépuisable

Commenter cet article

Archives