Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


5 choses que vous pensez savoir sur les grosses au premier coup d'oeil

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Décembre 2013, 18:37pm

Catégories : #5-TRUCS-A-SAVOIR

une-femme-grosse.jpg

Je suis paresseuse

Je veux dire, si j'étais aussi active que je le prétends, je serais mince, non ? Les gens actifs sont minces. Les gens dynamiques, qui bossent beaucoup, qui se couchent tard et qui font toujours plein de projets, n'ont pas le temps de dévorer des bonbons à longueur de journée roulés en boule sur leur canapé. Ils mangent une salade sur le pouce, ils sautent parfois des repas tellement ils carburent. Ils sont au-dessus des contingences matérielles telles que se nourrir. Et puis, ils courent partout toute la journée, ils se bougent, ils n'ont pas une vie de sédentaire. Donc ils ne peuvent pas grossir ou être gros. Si ? 


Je n'ai aucune volonté

Parce que bon, ce n'est pas compliqué, quand même, de mincir. Il suffit de se prendre en main, de se dire une bonne fois pour toutes "fini le chocolat" et de faire quelques efforts par-ci par-là. Des tonnes de gens y arrivent sans souci, pourquoi pas moi ? Il suffit de prévoir ses menus un peu à l'avance, de cuisiner un peu au lieu de prendre du MacDo à emporter. Tout est question de volonté. Et si on l'a, cette volonté, on choisit forcément de l'appliquer à son corps en priorité. Parce qu'avec un physique comme le mien, il n'y a rien qui devrait me tenir plus à cœur que de perdre quelques kilos. On s'en fout que j'ai lancé mon entreprise il y a un an, que je sois impliquée dans plusieurs assos et projets à côté. Tant que je n'aurais pas maigri, j'aurais forcément raté quelque chose dans ma vie. 


Je ne suis pas sportive

C'est évident, ça se voit tout de suite : les sportifs ne peuvent pas être gros. Attention, je ne parle pas d'athlètes aux JO, mais de Monsieur et Madame Tout-le-monde qui font leur tour de parc en courant le week-end. Le sport, c'est pour les gens en bonne santé, qui prennent soin de leur corps et qui aiment se dépenser physiquement. Ce n'est donc pas pour les gros. Je connais pourtant plein de gros qui font de la natation, du jogging, de la danse, du volley ou de la gym suédoise, moi compris. Pourtant on me conseille régulièrement de "m'y mettre"; c'est qu'on doit penser que je suis décidément engluée à ce fameux canapé et que je ferais mieux d'essayer de faire quelque chose à propos de mon poids. D'ailleurs, quand tu es gros, c'est bien de faire savoir que tu es sportif. Sinon tu as droit au couplet Ça te ferait du bien quand même, il suffit de t'y tenir, et de t'y mettre progressivement. Sinon on va encore se dire que tu ne fais aucun effort. Or il y a des gens qui n'ont aucune envie de consacrer du temps dans leur semaine au sport. Et gros ou mince, c'est tout à fait leur droit. 


Je mange n'importe quoi

Si je mangeais correctement selon les règles bien connues de tous : trois repas par jour, pas de grignotage, des légumes et des fruits, pas de sucreries, c'est sûr que je perdrais du poids et que je deviendrais mince. Encore une fois, tout est une question de volonté ; à force de manger des plats préparés et des chips toute la journée, je ne peux m'en prendre qu'à moi-même. Certains hommes m'ont même avoué qu'ils adoraient les femmes gourmandes, en commandant un dessert pour moi d'office, alors que je n'avais plus faim.

Pourtant, je ne pense pas à la nourriture en permanence, et je ne mange pas toute la journée. Pendant longtemps, j'avais une alimentation déstructurée d'étudiante nourrie aux pâtes et aux gâteaux apéritifs. Cela dit, je ne me sentais absolument pas coupable et ça ne donnait le droit à personne de me faire des réflexions sur mon corps. Aujourd'hui, j'essaie de manger le plus sainement possible, pour ma santé, pas pour mon poids. Parfois, quand je rentre tard, je mange aussi sur le pouce, comme tout le monde. Mais je ne mincis pas. Je reste grosse. Si je mange 800 calories par jour pendant quinze jours, je perds effectivement quatre kilos. Mais je ne crois pas que ce soit beaucoup plus sain de faire maladivement attention à ce que l'on ingère, et surtout ce n'est pas pour ça que je maigrirais vraiment. Avoir une alimentation équilibrée, c'est le plus important pour moi - la perte de poids n'est pas un but en soi. 


Je suis en mauvaise santé

C'est évident ; avec mon surpoids actuel, je dois avoir plein de problèmes. Le cœur, le diabète, le cholestérol, les articulations, la tension. Je vais pourtant chez mon médecin chaque année, et il me confirme que je suis en parfaite santé. Mais tout de même. Les ennuis vont arriver, c'est inévitable. Tu ne peux pas être gros sans conséquences dramatiques, sinon ça se saurait. Pourtant, je prends la pilule ou j'ai un stérilet, comme les autres femmes plus minces. Je ne consulte que pour des angines ou une infection urinaire bénigne une fois par an. J'ai des amies minces qui ont des soucis de santé, et des amies grosses qui vont très bien. Et l'inverse aussi. Et ce n'est pas marqué sur leur front. 

Source 

 

A lire aussi: 

Des produits chimiques favorisent obésité et diabète 

L’obésité est illégale au Japon 

Un nouveau traitement anti-obésité testé en Russie 

Une bible des produits alimentaires pour lutter contre l'obésité 

Obésité: Les scientifiques ont compris comment faire pour désactiver la faim

Commenter cet article

lumière pulsée Paris 13/01/2014 04:44


Encore une chose: les femmes fortes sont comme tout le monde et penser autrement est indigne de nous!

lumière pulsée Paris 24/12/2013 12:52

Bonjour Merci pour cet article. Il permet vraiment de tirer un trait sur les prêt à penser et les clichés. Cela devrait éclairer les lanternes de beaucoup d'entre nous!

Archives