Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Vous êtes un gros chat un peu stupide... selon votre chat

Publié par MaRichesse.Com sur 15 Janvier 2014, 17:16pm

Les chats considéreraient les êtres humains comme de gros chats un peu stupides, selon un biologiste britannique.

gros-chat.jpg

Un bon gros chat un peu stupide. C'est ainsi que votre chat vous percevrait, selon le biologiste américain John Bradshaw (Université de bristol, Grande-Bretagne). Cette thèse pour le moins insolite et, disons-le franchement, quelque peu sujette à caution puisqu’aucune étude scientifique digne de ce nom ne vient en réalité la démontrer, est développée dans son livre intitulé « Cat Sense ».

 

Selon ce spécialiste des chats, ces derniers percevraient leurs maîtres comme des versions d’eux-mêmes plus grandes… et surtout beaucoup plus naïves. En effet, toujours selon ce biologiste, le fait que nous ne les agressons pas pour leur voler leur nourriture par exemple, et plus encore que nous nous dépensons sans compter pour satisfaire leurs moindres besoins, inciterait les chats à percevoir les humains comme des animaux naïfs et aisément manipulables.

 

Quels sont les éléments qui incitent John Bradshaw à penser que les chats considèrent leurs maîtres comme des gros chats ? Plusieurs observations sont à l'origine de cette hypothèse, parmi lesquelles le fait que les chats aiment à se frotter contre leurs maîtres, ce qui est un comportement qu'ils adoptent également avec les congénères qu'ils connaissent bien.

 

Autre élément renforçant cette hypothèse : le fait que les chats ont souvent la queue verticale lorsqu'ils aperçoivent leurs maîtres, un comportement connu pour être un signe de salutation entre les chats, selon le biologiste britannique.

 

Quant à l'idée que les êtres humains seraient perçus par les chats comme des congénères inoffensifs et un peu naïfs, le Dr. Bradshaw s'appuie sur le constat que les chats sont, encore aujourd’hui, des animaux largement sauvages (selon le biologiste britannique, 85% des accouplements chez les chats concerneraient des chats sauvages).

 

De ce fait, ils seraient avant tout habitués à des relations entre congénères basées sur des rapports de dominant à dominé, et interpréteraient par conséquent l'attitude perpétuellement inoffensive et bienveillante de leurs maîtres comme une preuve de naïveté et de d'incapacité à leur nuire. 

Source 

 

A lire aussi: 

France: Il faisait croire qu'il cherchait son chat pour cambrioler des appartements 

VIDEO: Un chat se venge d'un enfant qui l'embête 

VIDEO: Le chat qui apprenait au bébé à marcher 

VIDEO: George, le chat qui parle 

Commenter cet article

Archives