Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEOS. Real-Barça: merci pour le spectacle !

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Mars 2014, 00:21am

Catégories : #SPORTS

Au terme d'un Clasico totalement dingue et placé sous le signe du spectacle, le Barça est parvenu à s'imposer au Real Madrid (3-4). Au passage, Lionel Messi a laissé sa carte de visite en signant un triplé. Sergio Ramos a été exclu autour de l'heure de jeu, ce qui a conditionné la fin de la rencontre. Du coup, la Liga est plus serrée que jamais avec une bagarre à trois (Real Madrid et Atletico Madrid ex aequo et le Barça revient à point). 

 

1 Le spectacle au rendez-vous

Des rebondissements à gogo, un triplé de Messi, de l'émotion, des décisions arbitrales discutables, des gestes techniques venus d'ailleurs, des individualités hors pair (Benzema, Di Maria, Iniesta, Messi...), de l'intensité et surtout sept buts au décompte final: le "Clasico" a tenu toutes ses promesses. Et la Liga est relancée. L'Atletico Madrid partage désormais la première place avec le Real Madrid. Mais surtout, le Barça, jugé en méforme par certains observateurs, revient dans le coup pour le sprint final (seulement un point). Ça promet !

 

2 Dites trois fois Messi

Deux penalties transformés de manière chirurgicale, un but inscrit dans un angle impossible, une passe de rêve vers Neymar provoquant l'exclusion de Sergio Ramos: Lionel Messi est bel et bien de retour. Après avoir "perdu" le Ballon d'Or au détriment de son meilleur ennemi Cristiano Ronaldo, la "Pulga" revient au top de sa forme à moins de cent jours du Mondial. Le record de buts marqués par Alfredo Di Stefano dans les "Clasicos" (18) est explosé par le joueur argentin de 26 ans (21). Et il a encore de belles années devant lui...

 

3 Le tournant: la rouge de Sergio Ramos

Dans l'ensemble, Alberto Undiano Mallenco a plutôt bien arbitré ce Clasico explosif. Une grosse erreur: le penalty de Cristiano Ronaldo. Certes, il y a bel et bien faute de Daniel Alves sur le double Ballon d'Or. Or, elle est commise en dehors des 16 mètres. Heureusement, cette erreur n'a eu aucune conséquence sur le score final. 


Source

Commenter cet article

Archives