Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: Lucas, 4 ans, appelle la Nasa pour faire son exposé sur l'univers

Publié par MaRichesse.Com sur 3 Mars 2014, 23:24pm

Catégories : #VIDEO

Lucas Whiteley, un Britannique de 4 ans, se demandait combien il y avait d'étoiles dans l'univers. La Nasa lui a répondu en vidéo.

Lucas-Whiteley.jpg

C'est un petit garçon de 4 ans, la tête dans les étoiles, qui se pose plein de questions. «Combien y a-t-il d'étoiles dans l'univers?», «Qui est arrivé en deuxième et troisième position dans la course vers la lune?», «Des animaux ont-ils déjà été envoyés sur la lune?». Même son papa, sans doute, n'avait pas toutes les réponses. Alors, pour réussir son exposé sur l'univers, Lucas Whiteley a carrément sollicité… la Nasa.

Avec l'aide de son père, le petit Britannique a enregistré une vidéo, où il énonçait ses questions. Et l'agence spatiale américaine lui a envoyé une réponse trois semaines plus tard, lui offrant même, en prime, une petite visite virtuelle des installations! Dans une vidéo de 10 minutes, postée sur YouTube, l'ingénieur de la Nasa Ted Garbeff a gentiment répondu au garçonnet, de façon très pédagogique. Expliquant, par exemple, qu'il y avait autant d'étoiles dans le ciel que de grains de sable sur toutes les plages de la planète… 

 

«C'est vraiment très marrant d'être ingénieur»

«Quand j'étais enfant, j'avais écrit à la Nasa et j'ai obtenu une brochure, a raconté James, son papa, pour expliquer son idée. Quand Lucas a eu ce devoir, j'ai pensé que nous pourrions avoir de la chance». Impressionnés, l'instituteur a montré la vidéo de la Nasa à tous les élèves de l'école. À la fin de son message, l'ingénieur de la NASA ajoute: «C'est vraiment très marrant d'être ingénieur: on joue toute la journée avec des super jouets». «Ce n'est pas facile, cependant, d'arriver jusqu'ici, souligne-t-il. J'ai dû travailler vraiment dur. Alors, souvenez-vous, il faut faut bien travailler à l'école, et écouter vos professeurs». Avant de conclure: «J'espère que je vous verrai tous un jour… peut-être là-haut dans l'espace!» 

Source

Commenter cet article

Archives