Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: Facebook envisage d'acquérir 11.000 drones pour connecter l'Afrique à internet

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Mars 2014, 01:00am

Catégories : #VIDEO

Après Amazon, Facebook s’intéresserait aussi aux drones, et serait sur le point d’acquérir Titan Aerospace pour 60 millions de dollars (environ 44 millions d’euros). Basée dans le Nouveau Mexique, Titan est un concepteur de drones qui fonctionnent à l’énergie solaire et qui peuvent rester en vol pendant plus de 5 ans, à la façon de satellites. Cette extraordinaire autonomie a suggéré à Facebook que ces appareils pourraient être utilisés pour apporter une connexion internet dans les régions les plus pauvres du monde.

Le Telegraph rapporte que Facebook est un des parrains de l’initiative « internet.org », qui ambitionne de connecter les zones qui n’ont pas encore accès à internet, ou qui disposent de connexions de mauvaise qualité, comme des communautés isolées d’Afrique, par exemple. Actuellement, seulement 2.7 milliards de personnes, soit seulement un peu plus d’un tiers de la population mondiale, sont connectées à internet.

La société de Mark Zuckerberg projetterait déjà d’acquérir 11.000 exemplaires des modèles de drones Solara 50 ou Solara 60 conçus par Titan, et de les modifier pour qu’ils puissent embarquer du matériel afin d’offrir une connexion internet aux habitants des zones survolées. Ces drones peuvent en effet embarquer jusqu’à 100 kilos d’équipements, et atteindre une altitude de 65.000 pieds (près de 20.000 mètres) pour se comporter comme des satellites, ce que Titan appelle le « parking atmosphérique ».

En juin de l’année dernière, on avait appris que Google réalisait des tests en Nouvelle-Zélande dans le cadre de son projet « Loon » afin d’être en mesure d’établir une connexion Internet dans plusieurs zones reculées du monde, à l’aide de 30 ballons positionnés dans la stratosphère, la seconde couche de l’atmosphère terrestre, à une altitude de 20 km.

Mais les ballons de Google ne disposent que d’une autonomie de 100 jours, au terme desquels ils doivent atterrir et être remplacés. De ce point de vue, le projet de Facebook serait déjà largement plus compétitif.

« Alors, entre les ballons de Google, les drones de Facebook, et le service de livraison dans la journée d’Amazondans environ une décennie, tout espoir de pouvoir voir les étoiles librement sans que rien ne les dissimule sera ruiné», ironise le blog financier Zerohedge. Le blog affirme que, malgré les déclaration d’intention humanistes de Facebook, le projet vise essentiellement à développer la croissance des parts de marché du réseau social dans les zones inexploitées faute d’infrastructure adéquate.  

« Mais au moins, tout le monde aura une connexion internet, et la livraison dans la journée, même si les biens n’avaient jamais été commandés au départ. La bonne nouvelle : cela rendra le passage des machines de la mort téléguidées de l’armée américaine plus problématique avec ces innombrables va et vient d’objets volants dans des cieux de moins en moins amicaux ». 

Source

Commenter cet article

Archives