Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


VIDEO: Après un "gros coup de blues", Valérie Trierweiler serait "prête à pardonner"

Publié par MaRichesse.Com sur 14 Janvier 2014, 06:09am

Catégories : #NEWS

Francois Hollande, Valerie Trierweiler

L'Elysée a confirmé les informations du Parisien: Valérie Trierweiler a bien été hospitalisée suite à la publication, vendredi, du magazine Closer, annonçant que François Hollande entretient depuis des mois une liaison avec l'actrice Julie Gayet. Il s'agit "d'un gros coup de blues" et non pas d'une tentative de suicide comme certains journaux étrangers le laissaient entendre. Elle devrait quitter l'hôpital dans la journée.

 

"Prête à pardonner"

Le Parisien affirme aujourd'hui, selon des sources proches de la compagne de François Hollande, qu'elle serait "prête à pardonner". "Elle ne veut pas claquer la porte sur un coup de tête", dit-on. "Mais elle veut savoir très vite quelles sont les intentions de François Hollande."

 

François Hollande savait que l'information allait sortir vendredi. Il en a donc parlé à Valérie Trierweiler jeudi. Il a avoué sa relation secrète avec Julie Gayet, confie un journaliste du Parisien, le seul à avoir eu des nouvelles de la Première Dame.

 

Un proche de Valérie rappelle également dans les pages du journal français que le couple a eu "une longue vie commune". "Alors, voir tout ça étalé en une, c'était assez violent. (...) Bien sûr, elle n'ignorait rien des rumeurs qui couraient dans Paris depuis des semaines. elle a simplement voulu croire qu'elles étaient fausses. Pour elle, ils formaient toujours un couple." 

Source 

 

A lire aussi: 

Valérie Trierweiler hospitalisée à Paris après la trahison de Hollande 

Julie Gayet/François Hollande : l'appartement où ils se retrouvent appartient à un patron du CAC 40 

VIDEOS: Julie Gayet, la nouvelle fille que François Hollande se tape 

Julie Gayet et François Hollande : « "Quand tu me dis "Ah oui. Ah oui vas-y", je jouis ! »

Commenter cet article

Archives