Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Victime d'un chagrin d'amour, un Italien éconduit arrête les trains à la gare de Marseille

Publié par MaRichesse.Com sur 1 Novembre 2013, 15:06pm

trains.jpeg

Rien arrête un Italien amoureux. Encore moins quand il a un chagrin d'amour. C'est l'histoire de Salvatore. L'histoire d'un homme triste à en crever, délaissé par sa compagne partie vers d'autres bras.

Alors pour crier sa peine, la partager avec toute la ville, il aurait pu hurler des rimes d'un tube de Claude Barzotti : "Je suis rital et je le reste… Et dans le verbe et dans le geste… Je suis Rital dans mes colères… Dans mes douceurs et mes prières". Mais non, Salvatore a préféré une méthode plus radicale. Il a décidé de bloquer les trains à Marseille, comme nous l'apprend La Provence qui révèle cette histoire.

 

Ivresse

Les yeux délavés par le chagrin, l'amant s'est dirigé lundi, à 17 heures en gare de la Blancarde. Il a mis un terme au 'train train' des usagers. Il fallait perturber leur présent, crier sa peine. Il fallait que tous ces anonymes sachent. Alors il s'est mis sur les voies une fois, deux fois. Défiant des TER, arrêtant des Marseille-Nice. Au total, une quinzaine de lignes ont été retardées. 

Finalement, trois policiers sont intervenus pour déloger Salvatore qui n'était pas ivre que de tristesse. Les trains ont sifflé de nouveau. Et l'Italien de fredonner certainement… "Je ne pouvais t'imaginer, toute seule, abandonnée... Sur le quai, dans la cohue des "au revoir… Et j'entends siffler le train, {2x} Que c'est triste un train qui siffle dans le soir..."

Source

 

A lire aussi:

Cameroun: Un amoureux éconduit porte plainte contre la femme pour escroquerie et abus de confiance

Message d'amour à sa copine: Il déclenche un incendie en écrivant «je t'aime» en lettres de feu

Commenter cet article

Archives