Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Tronc humain découvert à Paris : enquête ouverte pour homicide volontaire

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Octobre 2013, 18:54pm

Catégories : #NEWS

voiture girophare police nationale sécurité vigipirate

Plus d'une semaine après sa découverte à Paris dans le XVIIIe, le corps en décomposition a été identifié, selon une source judiciaire. Une enquête confiée à la brigade criminelle a été ouverte pour homicide volontaire.

 

Confiée à la Brigade criminelle de Paris , une enquête sur le tronc humain en décomposition retrouvé mardi dernier à Paris, a été ouverte pour homicide volontaire, a appris MYTF1News auprès d'une source judiciaire qui a confirmé l'identification du corps.

 

Retrouvé par un ouvrier dans une gaine électrique rue Louis Pasteur Valléry-Radot, dans le XVIIIe arrondissement de Paris, le corps démembré serait celui d'une journaliste qui collaborait pour France Télévisions près de Cannes, dans le sud de la France, d'après Metronews. Une information confirmée depuis par une source proche de l'enquête.

 

La jeune femme de 33 ans était en arrêt maladie depuis plusieurs mois. Sans doute pour des problèmes psychologiques, ajoute le site du Parisien.

 

Disparition signalée le 20 août

 

Son employeur, France 3, tout comme sa famille étaient sans nouvelle d'elle depuis longtemps. Ils avaient signalé sa disparition le 20 août dernier. Sa disparition avait fait l'objet d'un avis de recherche sur le site www.personnedisparue.com. 

 

La jeune femme n'était pas connue pour travailler sur des sujets sensibles. La dernière trace de vie de la jeune femme originaire de Cannes remonte au 19 août avant que son téléphone ne soit "coupé" et qu'il soit "impossible de la joindre", selon cet avis de recherche. 

 

Les causes de la mort n'ont toujours pas été déterminées avec précision. Les résultats de l'autopsie effectuée la semaine dernière ont toutefois permis d'établir que les membres de son corps avaient été découpés de manière "très nette", selon plusieurs médias.

 

L'enquête est "toujours en cours" mercredi et se "concentre sur l'environnement de la victime" originaire du sud de la France, a précisé la source proche de l'enquête.

Source

Commenter cet article

Archives