Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Top 10 des animaux les plus dangereux de la planète

Publié par MaRichesse.Com sur 2 Mars 2014, 19:50pm

Catégories : #IMPORTANT

Les animaux les plus dangereux de la planète ne sont pas forcément ceux auxquels vous pensez en premier. Preuve en est avec cette liste qui classe la dangerosité des animaux selon le nombre de morts qu’ils causent par an chez l'homme. Et les requins arrivent avant-derniers.

moustique-1.jpg

Les moustiques

Ce sont les animaux les plus dangereux de la planète, au sens où ils causent chaque année le plus grand nombre de morts. Selon l'Institut océanographique de Monaco, les empêcheurs de dormir en rond feraient entre 800 000 et 2 millions de morts.

 

En cause : la faculté, et la facilité, qu’a mademoiselle (seule les femelles piquent) à propager virus, bactéries et autres parasites qui répondent bien souvent au nom de dengue, chikungunya, virus du nil occidental ou encore paludisme.

 

Les régions tropicales et en particulier l’Amérique du Sud ainsi que le continent africain sont les plus touchées.

 

Les serpents venimeux 

Les serpents venimeux sont responsables de la mort d’environ 100 000 personnes par an sur l’ensemble de la planète, toujours selon une étude de l'Institut océanographique de Monaco relayée par Lefigaro.fr.

 

Le cobra royal est considéré comme le serpent le plus venimeux du monde. Il peut mesurer entre 3 et 5 mètres et se dresser d’un tiers de la longueur de son corps s’il se sent agressé, avant d’attaquer. Son venin neurotoxique attaque le système nerveux, brouillant la vision, occasionnant des vertiges et une paralysie faciale. Le système respiratoire cesse ensuite de fonctionner, entraînant la mort. Il se rencontre principalement en Asie. Plus au sud, en Australie, c’est le serpent-tigre qui réputé être très venimeux.

 

Les scorpions

On comptabilise entre 2 000 et 5 000 morts par an suite à la piqûre d’un scorpion, principalement en Amérique tropicale, en Afrique et en Asie ; au Mexique, un peu plus d’un millier de cas sont recensés chaque année.

 

Le Leiurus quinquestriatus, surnommé "le rôdeur de la mort" en français, est considéré comme l’espèce la plus mortelle. La piqûre provoque des douleurs intenses, de l’hypertension puis la paralysie respiratoire entraînant la mort. L'animal vit sur le continent africain. Mieux vaut éviter sa rencontre. 

 

Cependant, les scorpions étant généralement de nature peureuse, sauf lorsqu’ils se sentent agressés, les piqûres sont souvent dues à des accidents. Dans l’hexagone, les cinq espèces recensées sont inoffensive assure le CHU de Lille.

 

Les abeilles

Si les attaques d’abeilles sont rares, elles n’en restent pas moins spectaculaires comme ici, en mai 2012 en Haute-Garonne ou là, en août 2013, en Afrique du Sud.

 

Si certaines espèces sont réputées agressives, notamment celle surnommée d’abeilles tueuses, une espèce qui a commencé à envahir le sud des Etats-Unis dans les années 90, les abeilles ne causent, chaque année, la mort "que" de 400 personnes. Les enfants et les personnes âgées sont les plus vulnérables.

 

Les éléphants

Et oui, les éléphants sont des animaux plus que dangereux, et plus mortels, que les requins. Derrière leur image de bête nonchalantes et flegmatiques, ils peuvent se révéler dangereux et agressifs, notamment quand les mâles sont en rut.

 

 

En groupe, si un troupeau se met à charger, les éléphants peuvent déplacer leurs 5 tonnes à une vitesse maximale de 24 km/h. Peu de choses résistent à leur passage.

 

Le crocodile du Nil

Présent sur le continent africain, le crocodile du Nil est responsable de la mort de plus de 200 personnes par an. C’est l’un des plus grands reptiles vivants avec le crocodile marin, l'anaconda et le python réticulé. Avec la tortue luth, il est aussi l’un des reptiles les plus lourds et peut atteindre les 500 kg.

 

Ses cousins, à savoir le crocodile Indo-Pacifique et l'alligator américain n'ont eux que de rares décès à leur actif (entre 1 à 4 chaque année).

 

Les grands félins

Les félins sont des prédateurs et chassent à ce titre pour se nourrir. Ils peuvent devenir agressifs s’ils se sentent menacés ou en cas d’intrusion sur leur territoire. En Afrique, les lions sont responsables chaque année de la mort d’une centaine de personne. Plus à l’est, en Inde, les tigres tuent une cinquantaine de personnes par an. En Amérique du nord, le puma est responsable, lui, de moins d’une dizaine de décès par an.

 

L’hippopotame

Oui, l’hippopotame tue. On estime qu’il est responsable chaque année d’une centaine de décès, notamment en Afrique.

 

Les décès sont souvent dus à des accidents, à cause de la méconnaissance des touristes ou des locaux du fonctionnement de l’animal. Très territorial, il chargera invariablement quiconque se trouvera sur ce qu'il a décrété être chez lui. Il peut déplacer ses 300 kilos à près de 40 km/h, et tout piétiner sur son passage.

 

Les requins

Chaque année, entre 50 et 100 personnes meurent sous les dents acérées des requins qui confondent bien souvent surfeurs... et loutres. Des attaques toujours spectaculaires, nourries dans l’inconscient collectif par l’agressivité supposée des squales mis en scène dans Les dents de la mer. Un chiffre cependant bien faible au regard du million de décès causés par les moustiques ou par les accidents de la route. 

 

Les espèces responsables des décès sont surtout le ''Bull Shark'', le requin-tigre, le ''Oceanic White tips'' et le grand requin blanc. Les attaques ont principalement lieu en Australie, en Afrique du Sud, en Floride et aux îles Hawaï.

 

Les méduses 

S’il existe bien une espèce particulièrement venimeuse de méduse, surnommée "méduse-boite" que l’on retrouve au nord de la côte est australienne, les décès dus à une rencontre avec une de ces bêtes est relativement rare. Moins d’une dizaine par an. Les trois espèces de méduses que l’on retrouve sur les côtes françaises ne sont pas mortelles. 

Source

Commenter cet article

Archives