Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Sushil Koirala, le Premier ministre le plus pauvre du monde

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Avril 2014, 22:36pm

Catégories : #IMPORTANT

Le-Premier-ministre-nepalais--Sushil-Koirala.jpg

On vous avait parlé du «président le plus pauvre du monde», en 2012. Il était alors uruguayen et s’appelait José Mujica.

«Il a refusé la luxueuse résidence habituellement réservée aux présidents uruguayens et a choisi de rester sur la ferme de sa femme, au bout d’un chemin de terre près de la capitale Montevideo. Il tire son surnom du fait qu’il reverse 90% de son salaire mensuel de 9.300 euros à des œuvres caritatives en faveur des pauvres ou des petits entrepreneurs. Le salaire qu’il lui reste correspond à peu près au revenu moyen d’environ 600 euros.»

Mais José Mujica a perdu son titre de «leader le plus pauvre du monde», rapporte le Washington Post. Le quotidien américain explique que c’est désormais le Premier ministre népalais, Sushil Koirala, qui a ravi son titre.

«Sushil Koirala a été investi le 11 février et il était déjà connu pour son mode de vie frugal (il vient d’une famille riche, mais a décliné un riche héritage de son père). Mais plusieurs actions depuis son arrivée au pouvoir ont renforcé sa réputation. Par exemple, selon le site du gouvernement népalais, ses seules possessions sont trois téléphones portables. L’un d’entre eux est un iPhone et un autre ne fonctionne pas.»

Pas grand-chose, même lorsque l’on compare ces chiffres à la seule possession de José Mujica, une Coccinelle de 1987, évaluée à 1.386 euros (1.900 dollars) en 2010, poursuit le quotidien. Mieux, selon la BBC, le Premier ministre népalais a rendu 474 euros (670 dollars), n’ayant pas servi après un déplacement en Birmanie. Si ce cas est très rare, il ne s'agit cependant pas d'une exception au Népal, poursuit le média britannique.

«Ce n’est pas le seul Premier ministre qui vit de manière spartiate à avoir exercé au Népal. L’ancien président de son parti, Krishna Prasad Bhattarai, avait quitté son poste de Premier ministre en 1991 en emportant une boîte en métal, un parapluie et un pot.»

Et si certains s’inquiétaient pour lui, le Washington Post explique que José Mujica devrait cependant pouvoir garder son titre de «président le plus pauvre du monde». Même s’il a entre ses mains le pouvoir népalais, c’est Ram Baran Yadav et non Sushil Koirala qui est Président du pays. 

Source

Commenter cet article

Archives