Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Progression du racisme en France : ce qui justifie ou (non) les inquiétudes

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Novembre 2013, 07:26am

Catégories : #NEWS

En l'espace de quelques jours, Harry Roselmack et Christiane Taubira ont fait part de leurs inquiétudes face à une montée du racisme ordinaire en France. Si la Garde des Sceaux s'est empressée de corriger ses propos en affirmant que la "France n'était pas raciste", certaines statistiques démontrent bien une recrudescence du rejet de l'autre depuis quelques années.

 Paix-Union

 

Atlantico : Harry Roselmack s'est récemment indigné d'une "France raciste" tandis que Christiane Taubira a, sans aller jusque là, dénoncé la multiplication "d'attaques racistes au cœur de la République" qui font état d'une société en train de se "délabrer". Quelles sont les manifestations concrètes derrière cette mise en cause ? Sur quels chiffres se base-t-on ?

 

 

Christine Lazerges : A la CNCDH nous réfutons l’expression "France raciste". Nous nous sommes toujours refusé à tirer ce type de conclusion, cela n’a pas de sens. Cependant, les outils dont on dispose, même s’ils sont imparfaits, permettent de dégager des tendances sur les courts, moyens ou longs termes, de "sentir" certains mouvements dans la société. Si l’on s’appuie sur les données de 2009 à 2012, on peut clairement mesurer les manifestations concrètes du racisme, et relever notamment une multiplication des inscriptions racistes sur les murs de lieux de culte musulmans ou juifs, la multiplication des injures raciales, l’augmentation des actes de vandalisme avec motivation raciste, ainsi que la progression des agressions physiques. Pour dresser ce constat, nous nous appuyons sur les chiffres fournis par le ministère de l’Intérieur qui correspondent à l’ensemble des actes et menaces à caractère raciste, xénophobe, antisémite et antimusulman constatés par les services de police et de gendarmerie au cours d’une année.

 

En 2012, le nombre de plaintes étaient en progression : 1.539 actes ont été caractérisés, ce qui représente une hausse de 23% par rapport à 2011.

 

En parallèle, nous notons dans le discours – grâce à un sondage couplé d’une étude qualitative -  qu’une plus grande part de personnes se montre hostile aux étrangers, aux immigrés, notions assez vagues qui traduisent simplement la montée du sentiment xénophobe.

 

 

Guylain Chevrier : Le problème derrière cette mise en cause vient surtout de ce que l’on fait de certains événements, pour en arriver par une généralisation pour le moins excessive, à mettre la France en accusation pure et simple de racisme, ce qui n’est pas rien. Les faits objectifs de racisme qui font l’actualité sont en réalité marginaux mais bénéficient d’un effet de loupe médiatique énorme. Le Défenseur des droits a enregistré près de 6 500 réclamations pour discrimination en 2012, deux fois moins que la Haute autorité de lutte contre les discriminations (HALDE) en 2010, à laquelle il a succédé. Même si cette baisse peut être analysée comme  imputable pour une part à la moins bonne visibilité du Défenseur des droits qui regroupe depuis 2011 non seulement la HALDE mais aussi le Défenseur des enfants, le médiateur de la République et la commission de déontologie de la sécurité, il y a là une réalité qu’on ne peut nier. Dans la répartition des réclamations, pour la première fois depuis la création de la HALDE en 2005, l’origine n’est plus le premier critère de discrimination invoqué par les plaignants (22,5 %). Ce sont à présent l’état de santé et le handicap (25,9 %) qui sont les premiers motifs de réclamations. Celles concernant les discriminations liées au sexe demeurent toujours très peu nombreuses (3,3 %). L’emploi reste le domaine de réclamation majoritaire (51,5 %), loin devant l’accès aux services publics (14 %), la vente de biens et services (11,5 %) et le logement (8,9 %).

De fait, on mélange tout pour justifier certaines généralisations propres à un climat médiatique... lire la suite

 

A lire aussi: 

 

Voici comment nous développons le racisme, le sexisme, le féminisme... 

Le racisme rendrait idiot 

Le racisme de la gauche française révélée dans une lettre par un ambassadeur

Commenter cet article

Archives