Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


"Possédé", il se mue en vampire et mange sa fille de 3 ans

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Octobre 2013, 13:08pm

Lae, théâtre d'un crime sordide, mercredi.

La scène qui s'est déroulée mercredi en Papouasie-Nouvelle-Guinée est digne d'un film d'horreur. Une petite fille de trois ans a été sauvagement tuée par son père, Rex Eric, lequel s'est livré à un effroyable acte de cannibalisme dans la localité de Lae. Le journal PNG Post Courier relate une histoire dont les détails font froid dans le dos.

L'enfant, arrachée aux bras de sa mère avant d'être emmenée dans une forêt, est en effet passée de vie à trépas après que son géniteur l'a mordu à la gorge. L'homme, présenté comme possédé au moment des faits, s'est ensuite mué en vampire. Il n'a pas hésité à dévorer la chair de sa fille, puis à lui sucer le sang.


Soupe de pénis

C'est d'ailleurs en pleine dégustation de fluide corporel qu'il a été surpris par deux enfants qui grimpaient sur un cocotier situé à proximité de la scène de crime. Ce qui ne l'a pas arrêté. "Il leur a ri au nez et a continué à manger la chair et à sucer le sang", a confié John Kenny, un élu local, premier à être arrivé sur place. "Les garçons, terrifiés, ont pris leurs jambes à leur cou pour donner l'alerte." L'infanticide a fini par lâcher sa victime pour aller se réfugier dans un séminaire, où il a été appréhendé par la police. Il devrait prochainement être inculpé pour meurtre et cannibalisme.

La magie noire, la sorcellerie et des faits de cannibalisme défraient régulièrement la chronique en Papouasie-Nouvelle-Guinée. En 2012, la police avait par exemple arrêté des dizaines de personnes accusées d'avoir tué au moins sept individus, mangé leur cerveau et fait de la soupe avec leur pénis. Un an plus tôt, un homme aurait été surpris en train de manger son nouveau-né durant un rite d'initiation à la sorcellerie.

Source

Commenter cet article

Archives