Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Pendant un entretien d'emploi, c'est le patron qui ment le plus

Publié par MaRichesse.Com sur 19 Mars 2014, 12:00pm

Catégories : #ARGENT

business_man_woman_talking.jpg

Les CV sont pleins de mensonges et il est bien connu que les candidats s'éloignent parfois de la vérité pendant les interviews. Cependant, ce n'est pas seulement le patron qui en ressort abusé, car bon nombre de nouveaux employés se sentent aussi souvent trompés. Les managers et les recruteurs décrivent l'entreprise, sa culture, la position hiérarchique offerte, les responsabilités incluses, les horaires, la flexibilité ou d'autres aspects du poste d'une manière bien plus attrayante que la réalité.

Trois manières s'offrent aux patrons pour éviter de telles situations:


1. Commencez par décrire la fonction.

Quand quelqu'un part inopinément et que l'entreprise doit attribuer ce poste de manière urgente, la direction du personnel va souvent trop vite. Ainsi on réutilise souvent l'ancienne description du poste pour aller aussi vite que possible à la recherche d'un remplaçant. Ce faisant, on oublie que les jobs actuels changent constamment.

Répondez dès lors d'abord à des questions comme « En quoi ce poste a-t-il changé depuis notre dernière embauche? », « Quelles nouvelles tâches sont essentielles dans cette fonction? », « Quels changements les nouveaux employés devront-ils apporter dans leur travail? et « Comment allons-nous mesurer leur réussite? »

Bien réfléchir à cela est une garantie pour que les nouveaux travailleurs sachent ce qu'on attend d'eux et qu'ils ne sentent pas trompés par après ou qu'ils n'aient pas l'impression qu'on leur a menti. 


2. Ne vous fiez pas trop au CV.

Les CV décrivent le passé. Ce que vous recherchez vraiment est un regard sur l'avenir. Jusqu'à une certaine mesure, vous pouvez trouver cela dans un CV, mais bien plus importantes sont les réponses à des questions comme « Quelle est votre définition du succès? », « Qu'attendez-vous de nous? » et « Comment espérez-vous réussir au sein de notre entreprise? ».

Déterminez par ces questions le potentiel de croissance, les possibilités d'évolution et les points forts et faibles des candidats. Comparez-les aux attentes de l'entreprise (et communiquez-les tout de suite) et identifiez ainsi les individus qui à longue échéance peuvent jouer un rôle significatif dans votre entreprise. 


3. Etablissez tout de suite un lien de confiance.

Un départ positif est crucial. Il est évident que pendant la première semaine, certaine mesures devront être mises en oeuvre afin que les nouveaux employés prennent conscience qu'ils vont être constamment évalués par la direction. Faites donc des efforts particuliers pour les mettre à leur aise et leur donner le sentiment que la direction a la plus grande confiance en eux. (Via:Quartz

Source

Commenter cet article

Archives