Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Non, on ne peut pas se masturber publiquement en Suède

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Septembre 2013, 20:11pm

Catégories : #NEWS

Comme le souligne le magazine The Atlantic Wire, les internautes tendent à privilégier le raccourci facile à la précision des faits, souvent bien plus nuancées...

 

La Suède a déchaîné les passions ces derniers jours sur la Toile. Un fait divers insolite a en effet suscité l'hilarité, l'indignation, le dégoût, la colère ou la curiosité des internautes. Survenu en juin dernier, l'incident impliquait un sexagénaire coupable de s'être masturbé en public au bord de la plage de Drevviken, près de Stokholm.

L'aspect insolite résidait surtout dans le jugement étonnamment clément de la cour. Poursuivi pour attentat à la pudeur, l'accusé avait en effet été acquitté sous prétexte que "son acte n'était pas directement effectué en direction d'une ou plusieurs personnes", selon les termes choisis du procureur Olof Vrethammar. Or, ce jugement avait entraîné dans son sillage un déferlement de titres racoleurs du type: "La masturbation publique désormais légale en Suède"...

La vérité est évidemment différente et non, la masturbation en public n'est pas devenue soudainement légale dans le royaume scandinave. L'incompréhension à l'origine de la méprise trouve sa source dans une traduction approximative de l'article suédois.

Un journaliste-blogueur suédois a décidé de réagir pour rétablir la vérité et reformuler précisément les dires du procureur déformés dans les journaux du monde entier. Voici la traduction exacte de la citation, selon lui:

"La cour a décidé d'émettre un jugement sur ce cas particulier. Par conséquent, on ne peut pas déduire ou tirer la conclusion que la masturbation est tolérée à la plage. Cet acte peut également être qualifié de trouble à l'ordre public".

Cette version plus fidèle à la réalité précise donc que l'exemple ci-présent demeure une exception, que chaque cas sera analysé selon son contexte et que la masturbation publique reste donc susceptible d'être punie par la loi.

Ouf...

Source

 

Commenter cet article

Archives