Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Nagui: "J'étais un dieu vivant et puis plus rien"

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Octobre 2013, 17:47pm

Nagui revient sur son parcours. Pour l'animateur français que l'on ne présente plus affirme, les règles du métier ne sont pas toujours faciles et il n'a pas été épargné.

 

Pour Nagui, l'annonce de l'arrêt de son émission musical "Taratata", qui revient aujourd'hui mais sur le net cette fois, n'a pas été facile à digérer. Mais cela n'a pas été le seul coup dur connu par l'animateur tout au long de sa carrière, comme il le confie dans une interview au CinéTéléObs.

Pas question cependant de polémiquer sur l'arrêt de l'émission qu'il chérissait tant. "J'ai essayé de le faire avec élégance. Et j'ai simplement twitté que j'étais triste", confie-t-il. Toutefois le présentateur de "Tout le monde veut prendre sa place" indique que contrairement aux motifs invoqués, l'émission ne coûtait pas trop cher. "66 000 euros pour 90 minutes! Tous les producteurs s'accordent à dire que c'est peu", dit-il en affirmant qu'en tant qu'animateur, il ne prenait aucun salaire".

"Je ne cherche pas à animer absolument une émission pour pouvoir dire: 'J'ai des amis dans le show-biz'", explique-t-il. J'ai déjà eu ce syndrome quand je présentais 'Nulle Part Ailleurs' au Festival de Cannes, j'étais un dieu vivant", reconnait-il. Mais ça n'a pas duré, se souvient l'animateur qui revient sur sa longue traversée du désert.

Après son éviction de Canal +, Nagui a en effet connu une période très difficile. "Pendant deux ans, personne ne répondait plus à mes appels, acteurs ou patrons de chaîne. Parfois, j'ai subi de véritables humiliations comme attendre pendant des heures devant la porte du bureau d'un directeur de programmes, avec mes projets sur les genoux, pour m'entendre finalement dire qu'il n'avait pas le temps de me recevoir. Mais c'est la règle du jeu".

Source

 

Commenter cet article

Archives