Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Mariez-vous, c'est doublement bon pour le cœur !

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Mars 2014, 08:04am

Catégories : #HOMME-FEMME

Mariez-vous.jpeg

Ce n'est ni la première ni la dernière étude sur la question, mais force est de constater que toutes convergent : être en couple et a fortiori marié serait bon pour la santé. La dernière publication en date, présentée vendredi lors de la très sérieuse conférence annuelle de l'Americain College of Cardiology (ACC) confirme ce que bien d'autres chercheurs avaient allégué auparavant : "Il est important de savoir si les gens vivent seuls ou en couple, car cela peut avoir des conséquences importantes pour leur santé vasculaire".

 

Une étude d'ampleur qui confirme ce que l'on pressentait

Selon le le Docteurr Carlos Alviar, de la faculté de médecine Langone de l'Université de New York, il n'est bien sûr pas question que le grand public prenne au pied de la lettre les résultats de l'étude massive qui vient d'être menée et se marie à la hâte à la seule fin de préserver ses artères, mais, après l'examen de plus de trois millions de dossiers médicaux, il semble que le mariage ou du moins le bonheur conjugal contribue non seulement au bien-être, mais aussi à la longévité.

L'enquête autrement plus systématique que les précédentes a porté sur quelque 3,5 millions de personnes âgées de 21 à 102 ans. Il en ressort que les risques cardiovasculaires liés à l'hypertension, au tabagisme, au diabète ou encore à l'obésité n'épargnent personne aux Etats-Unis. Mais, et c'est un grand mais, il apparaît que, quelle que soit cette donne, le fait d'être ou non marié a une certaine incidence sur l'espérance de vie.

 

Jeune ou vieux, célibataire ou marié, veillez à votre hygiène de vie

On le répète : pour qui est sédentaire, fume, boit et mange de trop et trop gras, le risque d'accident cardio-vasculaire est important. Cela étant dit, même dans cette configuration très défavorable, il semblerait que le mariage minore les risques, d'après l'étude relayée par l'ACC, d'environ 5%, toutes affections cardiovasculaires confondues (-8% d'anévrisme, -9% de problèmes cérébrovasculaires, -10% au niveau des jambes...).

L'exercice statistique, même mené sur un échantillon massif est périlleux, ainsi on notera sans trop lui prêter de valeur que les divorcés et les veufs présenteraient un plus grand risque de pathologie vasculaire que les célibataires ou les mariés. De quelques pour cent seulement, mais de façon notable selon les chercheurs. Information à prendre aussi avec des pincettes : le docteur Alviar, directeur de l'étude, souligne qu'à sa propre surprise, "le lien entre le mariage et une diminution du risque de maladies cardiovasculaires a été plus marqué parmi les plus jeunes". 

Source

Commenter cet article

Archives