Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


« Les riches aiment l’immobilier et les actions ; les pauvres préfèrent l’or »

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Avril 2014, 03:06am

Catégories : #RICHESSE

devenir-riche-rend-salaud.jpg

Il est possible de déduire la vision qu’une personne a de la société en lui demandant ses préférences en matière d’investissement de long terme, affirme Barry Ritholtz de Bloomberg View. Il se fonde sur un sondage réalisé chaque année par Gallup et qui indique les préférences de la population américaine en matière d'investissement.

Selon Gallup, les Américains les plus riches sont plus enclins à désigner l'immobilier et les valeurs mobilières comme étant le meilleur investissement, probablement parce qu’ils ont une connaissance de ces supports, tandis que les personnes qui perçoivent des revenus plus faibles montrent une préférence marquée pour l'or. Les Américains les plus favorisés sont plus susceptibles de posséder leur logement (87% sont propriétaires), suivis par la classe moyenne (66%) et les classes qui perçoivent les revenus les moins élevés (36%). Les gens qui possèdent leur logement sont aussi plus enclins de citer l’immobilier comme un investissement de choix, plutôt que les locataires (33% contre 24% pour ces derniers).

A contrario, les catégories disposant des revenus les plus faibles sont les plus susceptibles de désigner l'or comme le meilleur investissement à long terme (31%, contre 18% pour les catégories les plus aisées).

« Les riches aiment l’immobilier et les actions ; les pauvres préfèrent l’or », résume Ritholtz. « Cet état de choses n'est pas particulièrement difficile à comprendre », dit-il. «Pour être en mesure d’acheter et d'investir dans l'immobilier, il faut respecter plusieurs conditions : un revenu régulier, de l’argent de côté pour fournir un apport et disposer de conditions d’emprunt acceptables. Mais cela reflète aussi une foi dans la légitimité des lois portant sur la propriété et le système judiciaire ; dans le fait que vous serez en sécurité dans cette propriété, et que personne ne pourra vous la prendre illégalement ».

Selon Ritholtz, les actifs boursiers doivent susciter la même attitude : une croyance que la nation va continuer à connaitre de la croissance et que la production de ses produits et services va augmenter. « Les actions sont, presque par définition, une classe d'actifs optimistes », écrit Ritholtz.

Il estime que pour démarrer une entreprise, il faut plus que du capital : il faut disposer d’un degré d'optimisme qui va au-delà du seul souhait de succès économique, une croyance que les systèmes économique, juridique et administratif existants, même s’ils ne sont pas fondamentalement justes, ne sont pas pour autant totalement arbitraires ou volatiles.

Ritholtz rappelle également que l'or est transportable et qu'il peut être utilisé dans les transactions illégales relativement facilement.  «L'or est la devise en cas de désastre, et il conserverait sa valeur même dans une société de type Mad Max, où toute société serait abolie. L’or représente un rempart contre un effondrement potentiel de l’ordre existant ; c’est un investissement pessimiste». 

Source

Commenter cet article

Archives