Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Les limites de la gentillesse

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Février 2014, 18:14pm

Catégories : #RELATIONS

discussion plaisante

Est-on jamais trop gentil ? Bien sûr que oui! Arrêtons de vouloir prêter nos jouets et donner nos bonbons, cette gentillesse-là était bonne pour l'enfance, quand "sois gentil" signifiait "sois silencieux et ne fais pas crier les autres". La gentillesse est une valeur essentielle à enseigner à nos enfants, elle va de pair avec le respect, respect des autres mais aussi de soi. Pour être cohérent, on devrait apprendre aux enfants à être gentils avec eux-mêmes aussi. Le plus souvent on ne le fait pas... Mais il n'est jamais trop tard!

 

Trop gentil ? Le diagnostic...

 

N'est pas trop gentil qui veut... Vous le remarquerez facilement, les gens qui se disent avant toute chose et absolument "gentils", "honnêtes", "généreux", "ponctuels"... sont en général les plus méchants, menteurs, radins, tout le temps en retard. Car on se décrit comme on voudrait être. Ou bien pour un méchant, la gentillesse pèse tant qu'il a l'impression d'être tout le temps trop gentil. Pensez-y la prochaine fois qu'on vous assure "Je ne mens jamais" : on est justement en train de le faire. Et si vous vous reprochez continuellement de ne pas être assez gentil avec la terre entière, tout en ayant régulièrement l’impression d’être une poire ou le dindon d’une farce, bingo! Il semble que vous fassiez partie de notre coeur de cible aujourd'hui! 

 

Le jour où "gentil" est devenu une insulte

 

"Gentil", "brave", l'association entre gentillesse et courage existe de longue date : « la gentillesse, c’est le courage qui sourit", précise Jules Renard. Pas dans la langue courante, où la gentillesse est au contraire associée à la faiblesse, car le gentil cède ses biens, son confort pour le plaisir de l'autre. Pour que cette gentillesse ne soit pas une simple faiblesse, le gentil est tenu de poser des limites à ce sur quoi qu'il est prêt à céder et ne pas hésiter à rappeler qu'il s'agit surtout de CONcéder : les concessions sont forcément réciproques ; sans quoi, ce sont des démissions. Etes-vous gentil pour bâtir des relations équilibrées ou prêt à tout céder pour avoir la paix ? Ce n'est pas la même gentillesse... 

 

Gentils VS Gentilles

 

"Un homme est toujours gentil en phase de séduction. Il a gros à gagner. Enfant, il était gentil pour avoir un bonbon ; adulte il est prêt à être très gentil pour une gâterie..." Le commentaire de cette amie me rappelle son corollaire : un homme qui n'est pas gentil en phase de séduction ne le sera vraisemblablement jamais !

Le contraire chez la femme ?  Le compagnon de cette amie répond : "Une femme teste son pouvoir de séduction en faisant la garce, le plus souvent au début. Une femme pas très gentille de prime abord peut en réalité se protéger. Elle maintient une distance et les hommes peuvent aimer le côté chipie qui semble les défier... Peu de femmes savent être gentilles sans perdre de leur mystère... Dommage !"

 

"Sois gentil(le)!" : sachez dire "non, pas là"

 

"On ne peut pas être trop gentil" : il est là, le "pas" de trop. On peut être trop gentil avec les autres, être perçu comme un faible, en tirer tout le contraire de ce que l'on visait en terme de considération et d'affection. Ne jouez qu'avec ceux qui respectent les règles. Et si on ne veut pas jouer avec vous, allez jouer ailleurs : vous valez bien mieux que ça.

 

Nous en revenons au principe de base de séduction maintes fois évoqué : ne pas être en demande. Votre gentillesse ne doit pas vous donner l'air d'attendre de l'attention (ou toute autre chose) : vous seriez à la limite du chantage affectif ! Or donner pour recevoir (le principe même de la concession) vous place dans cette position. Sachez donc aussi manier la gentillesse désintéressée, une façon de signaler que vous êtes disponible et agréable, en plus d'être indépendant(e) et de ne rien attendre en retour... Et sachez enfin répondre "non" quand on s'adresse à votre gentillesse sur un mode très intéressé. On vous fera sûrement remarquer que ce n'est pas gentil. Vous pourrez alors renvoyer votre interlocuteur vers cette page, on lui expliquera ! 

Source 

 

A lire aussi: Gentillesse / Seduction / Couple

Commenter cet article

Archives