Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Le Kényan Wilson Kipsang a battu le record du monde du marathon

Publié par MaRichesse.Com sur 30 Septembre 2013, 05:01am

Catégories : #SPORTS

(Reuters)

Le record du monde du marathon a évolué dimanche, et c'était encore à Berlin. Le Kényan Wilson Kipsang est l'heureux élu, avec un temps de 2h03'23" qui va donc faire date. Mais pour combien de temps ?

 

Le marathon le plus rapide de la planète n’a pas démenti sa réputation. Wilson Kipsang a amélioré le record du monde sur les 42,195m de Berlin en 2h03'23", soit 15 secondes de mieux que la précédente marque de référence établie en 2011 par son compatriote kényan Patrick Makau (également à Berlin). Les hommes de tête avaient pourtant 20 secondes de retard sur les temps de ce record du monde au passage du 30e kilomètre, mais Wilson Kipsang en gardait sous le pied pour la fin de course. Et plus précisément pour les cinq derniers kilomètres.

 

C’est là que le héros du jour a accéléré pour entrer dans le livre d’histoire de l’athlétisme, déposant Eliut Kipchoge - deuxième en 2h04'05". Il réalise ainsi le cinquième record du monde du marathon, qui ne jouit de cette reconnaissance suprême que depuis 2003. Les cinq ont été réussis à Berlin, et c’est donc là qu’un autre Kényan, Paul Tergat, avait lancé la machine il y a 10 ans. "J’étais très inspiré par lui quand il a gagné avec ce record du monde", déclarait d’ailleurs Wilson Kipsang à l’arrivée, lors d’une interview à la télévision.

 

A 2 reprises sous la barrière des 2h04'

"Je suis très content d’avoir pu être en position de battre le record lors de la même course", poursuivait-il. Vainqueur du marathon de Londres en 2012 et médaillé de bronze aux Jeux Olympiques, Wilson Kipsang détenait déjà la deuxième meilleure performance de tous les temps avec un 2h03'42" réussi à Francfort en 2011… Heureux mais visiblement lucide, le nouveau recordman du monde assure aussi qu'un chrono plus bas était envisageable. Le ciel était pourtant bien dégagé et la température agréable…

 

La performance aurait pu être encore meilleure

"Si je me prépare très bien et que je reste en forme, je pourrai peut-être le battre à nouveau. Là, il y avait beaucoup de vent… Et s’il y en avait eu moins, la performance aurait pu être encore meilleure." A 31 ans, Wilson Kipsang est d’ores et déjà le seul athlète à avoir terminé à 2 reprises sous la barrière des 2h04'. La passe de trois n’est donc peut-être pas si loin, à Berlin ou ailleurs. Mais l’épreuve de la capitale allemande est favorite, après cette nouvelle et irréfutable preuve de la qualité premium de son tracé.

Source

Commenter cet article

Archives