Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Corée du Nord envoie des drones sur la résidence de la Présidente sud-coréenne

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Avril 2014, 15:54pm

Catégories : #NEWS

drone-nord-coreen.jpg

Les drones nord-coréens que la Corée du Sud a retrouvés récemment sur son territoire, résultent peut-être d’une conception amateur mais peuvent tout de même présenter un danger. C'est ce qu'affirme Koh Yuhwan, professeur de sciences politiques à l'université Dongguk dans la capitale sud-coréenne Seoul. Selon le professeur, ces drones sont susceptibles d'être utilisés pour des attaques terroristes, comme des armes dangereuses. Ils pourraient aussi servir d'alternative aux satellites dont la Corée du Nord ne dispose pas, pour servir dans des missions d'espionnage. Cependant, Yuhwan n'exclut pas que ces drones ne soient que l'une des armes de l'arsenal d'intimidation de la Corée du Nord. 

La Corée du Sud a récemment trouvé sur son territoire deux drones abattus d'origine inconnue. Une commission militaire sud-coréenne aurait démontré que les deux engins sans pilotes provenaient de Corée du Nord. Un des drones, propulsé par des hélices a été retrouvé sur l'île Baengnyeong, qualifiée par la Corée du Sud d'«emplacement militaire stratégique ». L'autre drone s'est écrasé dans la ville de Paju, juste au sud de la zone démilitarisée entre les deux pays. Une enquête a démontré que le drone avait pris une photo du palais résidentiel de la présidente sud-coréenne Park Geun-hye.

« Technologiquement, les drones semblent avoir été construits avec amateurisme », ont souligné les spécialistes militaires sud-coréens. « Les engins peuvent au mieux être comparés à de petits avions de modélisme. La qualité des images prises était particulièrement mauvaise et la précision des caméras semblait très limitée. Les appareils étaient décorés de dessins évoquant des nuages, sans doute pour des considérations de camouflage ». Le fait que ces engins ont pu pénétrer le territoire sud-coréen doit, selon les spécialistes, soulève des questions quant à la sécurisation de l'espace aérien contre les drones.

undefined

Le Ministère chinois des Affaires Etrangères a entre-temps exhorté son allié nord-coréen à faire preuve de retenue et à ne pas mettre en péril la paix et la stabilité sur la presqu'île coréenne. Cuck Hagel, ministre américain de la Défense, a parlé d'une provocation supplémentaire de la Corée du Nord, qui doit cesser de manière urgente. 

Source

Commenter cet article

Archives