Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


La Chine terrasse l'Europe dans le monde

Publié par MaRichesse.Com sur 12 Avril 2014, 16:48pm

Catégories : #NEWS

La-Chine-terrasse-l-Europe-dans-le-monde.jpg

Quelques eurocrates ont sans doute vu dans les visites successives de Barack Obama et Xi Jinping la preuve de l’importance de l’Europe, mais les visites des deux chefs d’Etat n’avaient pas du tout les mêmes objectifs, affirme The Economist.

Barack Obama a évoqué les valeurs universelles pour défendre l’idée d’une alliance transatlantique visant à se défendre contre une Russie agressive. Xi Jinping s'est montré évasif concernant l'annexion russe de la Crimée et il a parlé de remettre la Route de la Soie à l’honneur.

Les dirigeants européens se sont montrés très enthousiastes face à la proposition d’un accord transatlantique, et  beaucoup plus réservés concernant l’éventuelle conclusion d’un traité entre l’UE et la Chine. Le cadeau qu’Angela Merkel a réservé à Xi, une carte du 18ème siècle qui dépouillait la Chine sur le papier des territoires chinois du Tibet, du Xinjiang, de la Mongolie, de la Mandchourie, de Taïwan et Hainan, s’est avéré plutôt maladroit.

Pourtant, le leadership européen est beaucoup plus positif sur la coopération avec la Chine qu’il y a quelques années, peut-être parce qu’il a surmonté la crise de l’euro, ou qu’il a réalisé que l’Europe avait besoin de la Chine pour stimuler sa croissance.

La Chine et l’UE ont fini par s’entendre sur le sujet des panneaux solaires. Avant la venue de Xi, les Chinois ont abandonné leurs menaces de pénaliser les importations de vin et de polysilicone, tandis que l’UE a cessé d’accuser les fabricants d’équipements télécoms chinois de pratiquer du dumping. Les politiciens européens aiment à penser que la Chine se soumet enfin à leurs exigences. Mais son attitude est bien plus influencée par l’inquiétude qu’elle éprouve à l’idée d’être exclue de plusieurs traités commerciaux que les Américains sont en train de négocier tout autour du monde.

Un récent rapport du think tank Bruegel indique que la Chine a déjà dépassé les Etats-Unis comme étant le pays qui réalise le plus d’échanges commerciaux au monde en tant que pays isolé, et d’ici 2020, elle sera à égalité avec l’UE. D’ici là, la part de la Chine dans le PNB mondial aura dépassé celle de l’UE.

D'ici 2020, la Chine sera également la principale destination des exportations allemandes (elle va dépasser la France), et la seconde de France, derrière l’Allemagne, et après avoir surpassé la Belgique. En outre, l'Italie et l'Allemagne exporteront plus vers les pays émergents qu’à destination de leurs partenaires de la zone euro (contrairement à la France, l'Espagne, la Belgique et les Pays-Bas).

La conclusion du traité commercial transatlantique de libre-échange est loin d’être acquise ; les Américains ont souligné qu’ils voulaient éviter qu’il profite unilatéralementà l’UE, en lui permettant d’augmenter ses excédents commerciaux à bon compte, étant donné le contexte quasi déflationniste de la zone euro.

Pour l'instant, l'Union européenne est le plus grand marché d'exportation dans le monde, et les récentes visites des chefs de l’Etat des deux plus grandes puissances mondiales pourraient la conduire à se considérer comme l’un des piliers d’un G3 avec la Chine et les Etats-Unis. Mais son pouvoir économique relatif va continuer de s’affaiblir sur les prochaines années. « Elle reste le maillon faible », écrit The Economist. « La compétence exclusive de l’UE en matière d’échanges lui donne un véritable pouvoir commercial. Mais la politique commerciale unique, comme la monnaie unique, ne peuvent avoir de sens que si elles sont incluses dans une politique de nature à stimuler la libéralisation et le dynamisme commercial en interne. Si l’UE échoue à satisfaire ces ambitions, la mondialisation sera la plus forte ». 

Source

Commenter cet article

Archives