Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


JUSTINE SACCO PRÉSENTE SES EXCUSES POUR SON TWEET SUR LE SIDA EN AFRIQUE

Publié par MaRichesse.Com sur 23 Décembre 2013, 18:19pm

Catégories : #NEWS

Justine-Sacco.jpg

Justine Sacco, l'ancienne cadre en relations publiques qui a provoqué une énorme polémique vendredi dans le petit microcosme de Twitter, a présenté ses excuses pour un tweet offensant sur le sida en Afrique, disant qu'elle avait «honte» de ce qu'elle a écrit. 


Au cas où vous étiez hors-ligne ce jour-là, et que vous ayez manqué le«tweet qui a fait le tour du monde», Justine Sacco, une cadre d'IAC, l'entreprise dirigée par Barry Diller qui possède les sites Match.com et le Daily Beast, a tweeté vendredi 20 décembre un très classe «Going to Africa. Hope I don't get AIDS. Just kidding. I'm white !» («Je pars en Afrique. J'espère que je n'attraperai pas le sida. Je plaisante. Je suis blanche !»). 


Dimanche 22, Justine Sacco a présenté ses excuses. «Des mots ne peuvent exprimer à quel point je suis désolée, et combien il est nécessaire pour moi de demander pardon aux gens d'Afrique du Sud que j'ai offensés avec un tweet inutile et indélicat», lit-on dans un communiqué, selon Variety.

«Le VIH est une crise dans ce pays, dont nous entendons parler en Amérique, mais que nous ne vivons pas ou à laquelle nous ne faisons pas face de façon continue. Malheureusement, il est terriblement facile de se montrer cavalier à propos d'une épidémie dont on n'a jamais été témoin».

Le communiqué continue ainsi:

«Pour avoir manqué d'égards quant à cette crise –qui ne fait pas de distinction entre les couleurs de peau, genres, orientations sexuelles, mais nous terrifie tous de la même manière– et aux millions de gens qui vivent avec le virus, j'ai honte.»

Les excuses arrivent un jour après qu'IAC a annoncé avoir licencié Sacco. «Il n'y a pas d'excuse pour la déclaration haineuse qui a été faite et que nous condamnons sans équivoque», a indiqué InterActiveCorps dans un communiqué, d'après ABC News.

«Nous espérons cependant, que le temps et les choses, et l'esprit de pardon de l'Homme, ne conduiront pas à une condamnation sans nuance de quelqu'un que nous connaissions jusque là comme une bonne personne.»

Ce qui semble être le profil Facebook de Justine Sacco est maintenant rempli d'une succession rapide de messages d'elle, qui parait être bouleversée et incrédule en voyant comment un message sur un réseau social a dévasté sa vie. «L'incident, note CNNa été un éblouissant rappel que chaque mot proféré sur Internet peut être entendu par tout le monde, parfois avec de sérieuses conséquences.» 

Justine-Sacco1.jpg

Source 

 

A lire aussi: 

Voici ce qu'a dit la femme blanche la plus raciste du monde sur le Sida en Afrique 

Manipulation: Les 10 plus gros mensonges sur le sida 

Atteinte par le sida une jeune africaine déballe tout 

EXCLUSIF: Le vrai créateur du virus du SIDA déballe toute la vérité !

Commenter cet article

Archives