Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Inde: Grâce à son tatouage, il retrouve sa famille 24 ans plus tard

Publié par MaRichesse.Com sur 21 Octobre 2013, 19:16pm

Un policier indien, qui avait perdu sa famille dans une gare bondée il y a 24 ans, a récemment retrouvé les siens grâce à un tatouage sur son bras.

inde-tatouage.jpeg

Que l'on soit pour ou contre les tatouages, cette histoire a le mérite de reconnaître leur utilité dans certains cas. Comme lorsqu'il s'agit d'être reconnu par des membres de sa famille que l'on pas vu depuis des années. C'est ce qui est arrivé à Ganesh Raghunath Dhangade, 24 ans après avoir été séparé accidentellement de ces proches. Ce policier indien qui avait perdu sa famille dans une gare bondée, a récemment retrouvé les siens grâce à un tatouage sur son bras.

 

À six ans, en 1989, Ganesh Raghunath Dhangade perd ses parents, montés dans un train sans lui. Il se retrouve à Bombay où il est d'abord pris en charge par un pêcheur avant d'être placé dans deux orphelinats. Plus tard il passe quatre mois dans le coma et doit lutter pour retrouver la mémoire et des détails sur sa famille à la suite d'un accident de voiture. Il passe ensuite des années à consulter les archives de la police concernant les personnes disparues avant de devenir lui-même agent de police en 2011.

 

"Elle l'a aussitôt reconnu"

 

"Je n'avais pas renoncé à retrouver ma famille", explique ce dernier. Un seul indice le guide dans sa recherche : un tatouage sur le bras droit du nom de sa mère, Manda. Une autre pièce du puzzle a ensuite émergé des archives de son premier orphelinat. Ganesh Raghunath Dhangade avait donné le nom du lieu où il vivait initialement "Mama Bhanja", une région boisée proche de Bombay. Il y a quelques jours, Dhangade s'est rendu dans cette région avec ses collègues à la recherche de sa mère.

 

Il est alors conduit vers la cabane d'une vieille dame, qui y était installée depuis des années. "Elle a confirmé qu'elle avait perdu son fils il y a des années. Interrogée sur un éventuel signe le caractérisant, elle a répondu qu'il avait un tatouage sur le bras. "Je lui ai montré et elle l'a aussitôt reconnu", raconte son fils. "Nous sommes restés silencieux quelques minutes avant de nous étreindre et de pleurer", ajoute-t-il. Outre sa mère, Dhangade a également pu retrouver ses deux frères et sa sœur. 

Source

 

A lire aussi: 50 millions d'euros pour l'homme qui séduira sa fille

Commenter cet article

Archives