Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Guinée: Une femme brûle les parties intimes de sa jeunes soeur à cause de 1 500 FCFA

Publié par MaRichesse.Com sur 26 Septembre 2013, 14:41pm

masturbation.jpg

 

Cela peut paraître anodin, mais l’histoire est bien réelle ! Une femme âgée d’une trentaine d’années a brûlé les parties intimes de sa propre sœur qu’elle accuse d’avoir volé la somme de vingt mille francs guinéens, a appris Africaguinee.com

 

 

Mame Kourouma, c’est le nom de la victime de cet acte qui s’est produit dans le quartier Entag, dans la commune de Matoto.

 

Amenée à la gendarmerie d’Entag mardi dernier, Mame Kourouma a soutenu que sa sœur l’a brûlé parce qu’elle n’avait pas achevé ses travaux ménagères.

 

Le commandant Abdoulaye Diallo de la gendarmerie de Entag a donné quant à lui quelques informations sur les circonstances de cet acte : ‘’C’est monsieur Saïd Diaré qui nous a déposé une fillette du nom de Mame Kourouma. Elle était venue au marché de Entag avec sa grande sœur, après elle s’était égarée. Ce dernier a préféré la garder la nuit du 6 au 7 avant de l’envoyer à notre unité hier à 7 heures. Commandant Jeannette a interrogé la fillette. Au cours de ces échanges, elle s’est rendu compte que cette fille puait un peu. Elle a demandé à la fille de se laver, elle a refusé en disant qu’elle est blessée. Curieuse, elle s’est rendue compte qu’elle était blessée. Malheureusement, c’était la partie la plus sensible qui a été brûlée par sa grande Sœur’’, a raconté Commandant Abdoulaye Diallo.

 

Après constat, l’unité a fait des recherches, et mis main sur la femme. Le commandant Abdoulaye Diallo a aussi précisé que ’’Hawa Kourouma, sœur de la victime, a été entendue. La fillette, pour des mesures de santé, on a fait une réquisition au médecin, elle a été admise à l’hôpital accompagnée par une parente. Nous attendons le rapport médical. Et nous avons presque fini la procédure pour la justice’’ a-t-il poursuivit.

 

Sur les raisons de cet acte, la présumée coupable, Hawa Kourouma a expliqué : ‘’Ma petite sœur a volé une somme de vingt mille francs guinéens, je l’ai frappé et j’ai mis le feu sur elle. C’est vrai, c’est moi-même qui ai fait. C’est ma jeune sœur de lait. Je lui ai demandé pourquoi elle m’a volé. Je suis pauvre, mais je déteste le vol. Elle m’a dit qu’elle ne va plus volé. Je regrette cet acte’’, a déploré l’auteur.

 

Selon des proches, cette femme n’est pas à sa première fois, car elle avait brûlé la paume de la petite, sous prétexte qu’elle avait ‘’volé une somme de 1000 francs guinéens’’.

 

Bah Aissatou - Source

Commenter cet article

Archives