Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Ghana : Un opposant arrêté pour avoir tué un chien de l'ex Président Jerry John Rawlings

Publié par MaRichesse.Com sur 13 Octobre 2013, 17:12pm

Catégories : #NEWS

 La disparition d’un chien au Ghana est au centre d’une polémique. Kwesi Banahene, un responsable local du conseil du Nouveau Parti Patriotique (NPP) à Tongu, une localité dans la région de la Volta, a été arrêté le mercredi dernier par la Police pour avoir été « sévère » envers un chien appartenant à l'ex Président Jerry John Rawlings. Le chien en question a été retrouvé mort avec des blessures de couteau. 

 

Suite à son arrestation, Banahene qui plaide innocence dans cette affaire a été remis en liberté provisoire. Banahene est accusé d’avoir donné des coups de couteau mortel au chien. 

 

Pour sa défense, cet opposant du principal parti de l’opposition ghanéenne, soutient plutôt que les chiens du Président Rawlings dans la localité sont devenus une menace pour les femmes et les enfants. Des raisons ayant conduit à son arrestation, des informations ont fait état de ce que Rawlings a porté plainte contre l’accusé qui aurait tué son chien. 

 

Après avoir recouvert sa liberté, l’accusé a tenu à clarifier les conditions dans lesquelles cette affaire est née. Il a affirmé que les soupçons portés contre lui ne sont pas vrais. En intervenant sur la radio Joy Fm à Accra, Banahene a expliqué que les chiens de l’ex Président sèment la terreur dans la localité. Il a précisé quand les femmes et les enfants vont à la rivière pour chercher de l’eau, les chiens les menacent et les poursuivent sur la voie qui conduit vers le point d’eau.

 

Par rapport à la férocité des chiens, l’accusé a d’abord confessé qu’étant lui-même un homme, il n’ose pas les affronter surtout le chien en question avant d’ajouter que vu ces conditions il avait averti le gardien de contrôler les chiens. 

 

Enfin au-delà de cette affaire qui lui a valu son arrestation, Banahene a révélé que c’est une tentative politique pour l'intimider. Il a salué la conduite de la Police qui ne s’est pas laissée emballer par les allégations de ses détracteurs. 

 

Mensah - source

Commenter cet article

Archives