Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Un chirurgien oublie une pince de 15 cm dans le ventre d'une patiente

Publié par MaRichesse.Com sur 9 Décembre 2013, 18:14pm

Un-chirurgien-oublie-une-pince-de-15-cm-dans-le-ventre-d-un.jpg

Cécile, une habitante du Val-de-Marne, a vécu un véritable calvaire. Après une opération chirurgicale et cinq mois de douleurs inexpliquées, l'hôpital Saint-Louis à Paris (10e) a découvert qu'un de ses chirurgiens avait oublié une pince de 15 cm dans son ventre. Cécile a saisi la justice pour faire reconnaître son préjudice.

En novembre 2012 et après avoir déjà subi une ablation d'une partie de l'estomac pour lutter contre son obésité, Cécile est orientée à l'hôpital Saint-Louis pour une chirurgie réparatrice du ventre. Mais très vite les choses se compliquent, comme le relate Le Parisien samedi. "Un mois après, j'étais pliée en deux, j'avais particulièrement mal du côté droit. J'étais gonflée et j'avais un kyste juste au-dessus du pubis. Je suis retournée à l'hôpital, mais on m'a reçue en cinq minutes, sans me palper, et on m'a répondu que tout ça était normal", témoigne-t-elle au quotidien. 


5400 euros de dédommagement et un licenciement

Cécile prend de puissants antalgiques pour lutter contre la douleur. En vain. Pendant cinq mois, elle ne cesse les allers-retours à l'hôpital sans que personne ne prescrive un examen poussé. Il faut attendre avril dernier pour que son médecin généraliste demande une échographie, puis que l'hôpital ordonne un scanner. A la découverte du résultat, Cécile ne peut retenir sa colère. "Ce n'est qu'en montant dans le bus pour retourner à l'hôpital que j'ai ouvert l'enveloppe et vu la photo, raconte-t-elle au Parisien. Et là, j'ai pété un plomb !".

Une fois la pince de 15 cm découverte dans son ventre, l'hôpital Saint-Louis toujours, l'opère en urgence en refusant l'anesthésie générale. Mais Cécile ne digère pas la réaction des médecins et dénonce l'absence d'excuses et le faible montant du dédommagement à l'amiable proposé par l'AP-HP, de 5400 euros. Pas assez, estime Cécile qui a tout de même perdu son emploi en CDI à cause des absences après ses douleurs et qui a dû repousser la date de son mariage. De son côté, l'AP-HP assure que le chirurgien s'est excusé et rappelle le caractère "exceptionnel" de cette erreur. 

Source 

 

A lire aussi: 

Chine: Regardez le type qui a son nouveau nez sur le front 

"Si je n'avais pas subi 330 chirurgies, je serais bien plus belle aujourd'hui" dixit Alicia... A méditer 

Comment perdre le gras derrière les bras sans chirurgie esthétique ? 

Cette Japonaise a eu recours à 30 chirurgies esthétiques pour se transformer en poupée

 

Commenter cet article

Archives