Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Un bus scolaire laisse une fillette de 11 ans sur le trottoir car elle a «oublié sa carte»

Publié par MaRichesse.Com sur 16 Avril 2014, 19:28pm

Catégories : #INSOLITE

Fou de rage, le papa de cette fillette a écrit au Conseil général du Lot qui assure le transport gratuit des élèves…

Un-bus-scolaire.jpg

«Il y a suffisamment de faits divers sordides pour ne pas en rajouter!» Un mois après les faits, Lilian Alric n’en revient toujours pas. Ce père de famille, installé àAssier (Lot), vient d’écrire au Conseil général après avoir découvert que sa fille de 11 ans avait été exclue du bus scolaire car elle avait oublié sa carte. 


Romane court «en larmes» chez ses grands-parents

Les faits remontent au mardi 18 mars. Comme tous les jours, Lilian Alric conduit sa fille Romane à l’arrêt de bus avant de partir travailler. Le bus doit l’emmener au collège de Lacapelle-Marival à dix kilomètres de là. Mais ce jour-là, Romane a oublié sa carte. «Le bus a refusé de la prendre, raconte à 20 Minutes, son papa. Elle est restée sur le trottoir…»

Choquée, la fillette a alors la présence d’esprit de courir, «en larmes» jusqu’au domicile de ses grands-parents qui résident à 500 mètres de là, dans le même village. Finalement, ce sont eux qui la conduisent au collège. «Romane est, selon nous, encore trop jeune pour avoir un téléphone portable, justifie son papa. La conductrice du bus l’a laissée seule et n’a même pas eu la présence d’esprit de nous appeler pour nous prévenir!» 


«La procédure n’a pas été appliquée», reconnaît le département

En colère, Lilian Alric a donc décidé d’envoyer une «lettre ouverte» au Conseil général du Lot qui a la compétence du transport scolaire des collégiens. «Le pire, poursuit le père, c’est que le transport est gratuit. Ce n’est même pas pour une prétendue fraude que Romane a été exclue du bus.»

Cette «situation n’aurait jamais dû arriver», dit le département dans un communiqué. Les titres de transport sont obligatoires, rappelle-t-il. Mais en cas de non-présentation, le transporteur doit prévenir l’élève qu’au bout de plusieurs oublis, il ne pourra plus emprunter le bus, il doit alerter le Conseil général et les parents doivent être prévenus. «Dans le cas de cette collégienne, la procédure n’a pas été appliquée».

Le département ajoute toutefois qu’il semblerait que la fillette n’en soit pas à son premier oubli, ce que dément son père. En tout état de cause, le Conseil général rappelle aux familles «qu’il leur incombe de s’assurer que leur enfant monte dans le bus» pour éviter tout incident. 

Source

Commenter cet article

Archives