Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Pourquoi cachait-elle 3 000 € dans son soutien-gorge?

Publié par MaRichesse.Com sur 5 Novembre 2013, 08:37am

Les cinq tortures que vous infligez à vos seins

La jeune femme de 22 ans, domiciliée à Frontignan, pensait avoir trouvé la cachette idéale. Il n'en était rien. 

 

Le pourquoi du comment de cette histoire restera un mystère pour les policiers d’Avignon. Il était 23 h, samedi soir, lorsque l’attention des policiers de la brigade anti-criminalité, en patrouille du côté de la cité de la Barbière, rue du Roi-Soleil, est attirée par un individu qui conduit dangereusement.

 

À l’intérieur, trois personnes, deux hommes âgés de 27 ans, le premier domicilié à Tarascon (Bouches-du-Rhône), le second à Avignon, et une femme, âgée de 22 ans et domiciliée à Frontignan (Hérault). Une fois au poste, les forces de l’ordre repèrent très vite la drogue que les deux hommes tentent de dissimuler sur eux.

 

Le trio écope d'un rappel à loi

 

Une bonbonne de poudre blanche pour l’un (après vérification il ne s’agit pas de cocaïne) et deux barrettes de cannabis pour l’autre. Mais ce qui intéresse le plus les agents, c’est ce que va livrer la fouille de la jeune femme. Elle portait un pistolet à gaz à la ceinture et cachait 3 000 €... dans son soutien-gorge. Une somme rondelette qui venait s’ajouter aux quelque 740 € qui étaient rangés dans son portefeuille.

 

Interrogée sur l’origine des fonds, elle explique qu’ils appartiennent au Tarasconnais qui dirige une entreprise de maçonnerie. Selon elle, il lui aurait donné cet argent. Mais elle ne dit pas dans quel but. Le dossier a été transmis au parquet d’Avignon mais ce dernier a décidé de ne pas poursuivre le trio qui s’en est sorti avec un rappel à la loi.

Source

 

A lire aussi:

Les composants du cannabis tueurs de cellules cancéreuses 

 

Russie: Une école donne des cours de fellation aux femmes 

 

France: Il gagne 216 000 euros en embrassant une femme

Commenter cet article

Archives