Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Patrick Balkany, le maire de Levallois, a ouvert un compte en Suisse en 1994

Publié par MaRichesse.Com sur 8 Octobre 2013, 11:15am

Catégories : #NEWS

Compte suisse et détournement de fonds publics pour les Balkany?

Le maire de Levallois, ville la plus endettée de France par habitant, a ouvert en 1994 un compte chez ABN Amro. Patrick Balkany est par ailleurs rattrapé par une affaire de détournement de fonds publics.

 

Patrick Balkany se retrouve à nouveau dans la tourmente. La PJ parisienne a récemment perquisitionné la mairie de Levallois-Perret. Objectif de cette descente : récupérer le planning de congé des policiers municipaux. Balkany a en effet utilisé l'un de ces agents comme chauffeur lors de récentes vacances sur l'île de Saint-Martin. Le séjour antillais du "policier-chauffeur de maître" a-t-il été payé par le maire sur ses propres derniers, ou bien a-t-il été financé par ses administrés ? C'est ce que veulent savoir les enquêteurs de la PJ. Ils ont constaté avec étonnement que l'élu avait réglé ses billets d'avion en cash...

 

Faramineux train de vie

Le faramineux train de vie des Balkany intrigue. Comment le couple, qui déclarait il y a huit ans au Point ne pas payer l'ISF, a-t-il financé sa propriété de Giverny, quatre hectares agrémentés de deux piscines et d'un green de golf ? Quels sont les généreux bienfaiteurs qui mettent à disposition des Balkany un somptueux riad à Marrakech et une villa aux Antilles dans la très chic île de Saint-Martin ? Le Point.fr a eu connaissance d'un rapport de police daté de juin 2001 évoquant les avoirs à l'étranger de Patrick Balkany. Dans ce document adressé à la juge parisienne Michèle Vaubaillon, il est mentionné un prêt de trois millions de deutsche marks accordé en 1988 à Patrick Balkany par la banque de Suez à Amsterdam. L'année même où son meilleur ami, Nicolas Sarkozy, dont le maire de Levallois a récemment rappelé avoir été le mécène, était élu pour la première fois député des Hauts-de-Seine.

Ouverture d'un compte suisse

Pour se voir accorder par la banque de Suez une telle somme, Patrick Balkany avait alors bénéficié - comme l'indique le rapport de police - de la caution d'une société suisse, Atlas Finanz Service. Huit ans plus tard, cette même entité soldera un autre prêt accordé à Patrick Balkany sans contrepartie cette fois, par la filiale à Zurich de la banque néerlandaise ABN AMRO. Un établissement où Patrick Balkany dispose alors d'un compte.

Le Point.fr s'est procuré la copie d'ouverture dudit compte, datée du 26 juillet 1994. Deux ans plus tard, en 1996, année des déboires judiciaires du couple - qui sera condamné pour détournement de fonds publics -, les sommes déposées à la banque ABN Amro à Zurich représentent 1,6 million de francs suisses, soit l'équivalent d'un peu de plus de 6,5 millions de francs français. Ce compte en Suisse a-t-il depuis été fermé ou transféré ? Avait-il été déclaré au fisc ? Joint par Le Point, Patrick Balkany n'a pas souhaité répondre à nos questions.

La mystérieuse Atlas Finanz Service

Dans leur compte-rendu d'enquête de juin 2001, les policiers n'évoquent à aucun moment ces dépôts à la banque ABN AMRO, mais ils s'intéressent en revanche au gérant d'Atlas Finanz Service, qu'ils soupçonnent d'être un homme de paille. Ce Suisse dénommé Hans Peter Jorin avait en effet procuration sur une autre structure ayant racheté pour plus de 16 millions de francs une partie des actions de l'entreprise familiale de prêt-à-porter fondée par le père de Balkany. On retrouve encore Hans Peter Jorin et la société Atlas Finanz Service derrière la villa "Serena", celle-là même que fréquentaient les Balkany lors de leurs séjours à Saint-Martin. Les policiers, qui ont mené l'enquête sur l'île, écrivent noir sur blanc : "Des investigations ont été menées auprès de l'agence immobilière Carimo et des services fiscaux. Elles montrent l'omniprésence de la société Atlas Finanz Service, dont les activités apparaissent systématiquement bénéficier à Mr Balkany."

 

Hasard ou pas, l'actuel directeur général délégué de la SEMARELP, la société qui gère pour le compte de la mairie l'immobilier de Levallois, est un ancien commerçant de Saint-Martin qui possède sur l'île plusieurs sociétés civiles immobilières. Imperturbable, Patrick Balkany, qui compte bien rempiler pour un quatrième mandat en 2014, écourtait il y a quelques jours le conseil municipal. Il était attendu à la foire aux vins du nouveau centre commercial de sa ville...

Source

Commenter cet article

Archives