Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Les employés du service public ont un mois de congés par an... En plus de leurs vacances

Publié par MaRichesse.Com sur 11 Mars 2014, 22:00pm

Catégories : #NEWS

Les couples agaçants se tiennent la main sans cesse

Un rapport de l'Institut Français pour la Recherche sur les Administrations Publiques (iFRAP) indique que les fonctionnaires français prennent presqu’un mois de congés par an en plus de leurs vacances au titre d’absences justifiées (maladies temporaires ou de longue durée, accidents du travail, congés maternité ou paternité) ou non, soit un absentéisme qui représente plus du double de celui du secteur privé.

L’étude s’est attachée aux absences des fonctionnaires des villes françaises de plus de 100.000 habitants, à l’exception de Paris. Elle conclut qu’en moyenne, les employés du service public sont absents 26 jours par an, soit 12% des jours travaillés. A titre de comparaison, les taux d’absence de 5 des plus grandes sociétés françaises, Air Liquide, BNP Paribas, Renault, Bouygues et ADP, atteignent seulement 4%.

La ville de Montpellier s’est particulièrement distinguée au cours de cette enquête, avec une moyenne de 39 jours d’absence. Grenoble et Strasbourg arrivent derrière, avec respectivement 35 et 32 jours d’absence en moyenne. En novembre 2013, un rapport émis par la chambre régionale des comptes de Languedoc-Roussillon avait déjà attiré l’attention sur le fort absentéisme des fonctionnaires de la ville de Montpellier, et préconisé la mise en œuvre de mesures rapides visant à le réduire.

En France, les travailleurs du secteur public représentent un cinquième du total des employés, et leurs salaires comptent pour un quart des dépenses de l’Etat. 

Les employeurs français se plaignent souvent de la libéralité avec laquelle les médecins accordent des congés maladie à leurs patients. Une autre étude, réalisée par l’Organisation Mondiale du Travail, avait montré que le taux d’absentéisme de la France dépassait la moyenne européenne. Elle avait conclu qu’au cours d’une semaine particulière, 3,7 millions d’employés des secteurs public et privé n’avait travaillé aucune heure, contre 3,1 millions de salariés britanniques, 1,9 million de salariés italiens, ou encore 557.000 employés suisses. En revanche, l’absentéisme relevé en Allemagne était plus fort, avec 4,5 millions d’employés qui n’avaient pas travaillé au cours de cette semaine.

Le syndicat CGT a critiqué le rapport de l’iFRAP, estimant qu’il ne tenait pas compte de l’âge des salariés, de leurs fonctions ni de leurs conditions de travail.

Au début de cette année, le président français François Hollande s’est engagé à réaliser 50 milliards d’euros de réductions de dépenses entre 2015 et 2017. La Commission Européenne a déclaré récemment que la France risque de ne pas atteindre ses objectifs budgétaires, si aucune mesure drastique n’est prise. Mais pour l’instant, le gouvernement s’est gardé de toucher aux 5,4 millions d’emplois du secteur public, redoutant probablement de provoquer une montée du chômage, des tensions sociales et le mécontentement d’une population qui compte pour une bonne part de son électorat.

Le prédécesseur de François Hollande, Nicolas Sarkozy, avait tenté de s’attaquer à l’absentéisme des fonctionnaires en suspendant le versement du salaire correspondant à la première journée d’absence. Mais cette mesure avait été annulée par l’actuel gouvernement début 2013, au grand dam de certains élus qui avaient constaté une baisse de l’absentéisme dans leurs collectivités depuis sa mise en application. 

Source

Commenter cet article

Archives