Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


France: Le gynécologue pratique des pénétrations digitales sur ses patientes

Publié par MaRichesse.Com sur 25 Février 2014, 20:42pm

Catégories : #INSOLITE

gynecologue-d-Ales.jpeg

Moins d'une semaine après la condamnation d'André Hazout à huit ans de prison, un autre gynécologue fait parler de lui pour des faits à caractère sexuel. Un praticien d'Alès (Gard) est en effet visé par deux plaintes pour "agressions sexuelles" et "viols aggravés", a annoncé lundi le procureur de la République Thierry Lescouarc'h.

"Les plaintes ont été déposées fin janvier. Certains faits sont plus anciens et d'autres récents", a confié le magistrat, confirmant une information de Midi Libre. Le procureur attend, pour saisir la police judiciaire, "de disposer de l'ensemble du dossier", à savoir l'aspect disciplinaire. Une partie de l'affaire a en effet déjà fait l'objet d'une audience de la commission de discipline du conseil de l'ordre du Languedoc-Roussillon à Montpellier, le 17 janvier dernier, selon le quotidien régional. La décision de cette commission est actuellement en délibéré et devrait être rendue courant mars. 


"Cela fait des années que ça dure"

Démarche plutôt inhabituelle: les plaignantes ont créé le 17 février une page Facebookafin de recueillir des témoignages d'autres victimes présumées. Sur le réseau social, elles indiquent que les premières accusations remontent à 2009, mais une jeune femme, interrogée par L'Express, évoque, elle, des faits remontant à 1995. "Dès la deuxième visite, il m'a posé des questions intimes sur ma sexualité, raconte-t-elle. J'étais timide, je ne répondais pas grand-chose, j'étais très impressionnée et mal à l'aise. Au moment de l'examen sur la table, il a dévié. Il a positionné un de ses doigts dans mon vagin, puis sur mon clitoris, puis dans ma bouche. Il m'a demandé ce que je préférais. J'étais tétanisée et incapable de dire stop." D'autres témoignages font également état de pénétrations digitales et autres "tapes sur les fesses".

Et les faits n'auraient rien de surprenants, à en croire certains confrères gynécologues de la région. L'un d'entre eux se réjouit ainsi "que la justice prenne enfin les rênes de cette affaire", alors qu'un autre praticien déclarait récemment au Midi Libre : "On se doutait qu'il se passait des choses... disons bizarres. Mais on n'est pas dans le cabinet avec eux. Cela fait des années que ça dure."  

Selon une source judiciaire, le médecin, un spécialiste réputé qui exerce depuis une trentaine d'années, nie en bloc les accusations portées à son encontre. Il affirme en outre que l'une des femmes était son ex-maîtresse. L'affaire ne devrait pas en rester là alors que deux autres plaintes sont sur le point d'être déposées. 

Source 

 

A lire aussi: 

Zimbabwe : 50 ans de prison pour un pasteur qui violait ses fidèles 

Benin: Le gynécologue trop pressé de violer sa patiente

Commenter cet article

Archives