Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Etats-Unis : le « Ku Klux Klan » sème la panique

Publié par MaRichesse.Com sur 4 Avril 2014, 00:34am

Catégories : #NEWS

Aux États-Unis, le « Ku Klux Klan » fait parler de lui de nouveau. Des tracts de l'organisation sont apparus dans quelques états à la fois. Le clan y appelle les Américains à s’inscrire dans l’organisation et à lutter contre l'affluence d’immigrés. Les habitants noirs des petites villes sont effrayés, les pouvoirs mènent l'enquête. Mais les experts sont assurés – le Ku Klux Klan tente tout simplement d'attirer sur lui l'attention à cause de la perte de la popularité et du nombre de militants. Notre correspondant aux États-Unis Roman Mamonov : le détail.

Ku-Klux-Klan.jpg

L'apparition des tracts a effrayé plusieurs habitants, y compris les habitantes noires du Texas.

Quand j'ai vu le tract, je n'ai même pas compris d'abord de quels « chevaliers blancs » il était question là. Et ensuite, j'ai compris avec horreur qu’il s’agissait de Ku Klux Klan.

La diffusion des tracts pareils n'est pas illégale formellement. Le Ku Klux Klan n'est pas interdit aux États-Unis, malgré le caractère sincèrement raciste de l'organisation - elle est protégée par la Constitution des États-Unis garantissant la liberté de la parole. Mais parmi la plupart d’Américains, l’attitude envers le clan est négative depuis longtemps. Tous se rappellent que les membres de l'organisation tuaient les Afro-Américains. Aux États-Unis, il existe seulement deux états où au clan a jusqu'à présent le droit d’organiser des processions quelques fois par an. Mais pour le reste, même les habitants les plus conservateurs des états du Sud s’expriment au sujet du mouvement « Pour une Amérique blanche » pas trop flatteusement. L'habitante de la petite ville de Texas Roum, où il y avait des tracts de Ku Klux Klan, Cilly Fowler, dit.

Oh ! J'étais choquée. C'est blessant. Cela provoque la réjection. Nous ne voulons pas que cela se passe dans notre région. Ces gens étaient venus ici, c’est terrible.

Les pouvoirs de tous les états où des tracts étaient distribués, ont déjà déclaré avoir l'intention d'éclaircir qui était l’initiateur de l’action. Selon certaines données, aux États-Unis, agissent plus de 100 cellules actives du mouvement. Pour l'essentiel, dans les états du Sud et du Moyen Ouest. D'ailleurs, la popularité du Ku Klux Klan à cause de sa mauvaise réputation et des crimes raciaux dans le passé, oblige plusieurs Américains ayant des vues politiques radicales, à prendre une distance par rapport à eux. Mais le nombre de groupes nationalistes (se prononçant pour l'essentiel, contre l’immigration), d'après les données de « Southern Poverty Law Center », grandit quand même. Depuis 2000, leur quantité a augmenté de 56 %. Ils ont changé de slogans – maintenant, ils proclament le patriotisme - la lutte contre les immigrés illégaux, la réduction des allocations sociales pour eux, revendiquent le droit du port d'armes, l'interdiction des avortements et des mariages unisexuels. Cependant, comme disent les experts, on ne peut pas parler de la renaissance du Ku Klux Klan. 

Source

Commenter cet article

Archives