Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Etats-Unis: Joseph le chien vivait attaché à un arbre depuis 4 ans

Publié par MaRichesse.Com sur 7 Octobre 2013, 19:31pm

Fait divers

C’est une de ces histoires d’animaux qui soulève l’émotion des internautes. La police de l’Ohio (est des Etats-Unis) a libéré la semaine dernière un berger allemand qui vivait enchaîné à un arbre depuis quatre années ininterrompues, rapporte le Daily news. Les vétérinaires ayant estimé son âge entre 5 et 7 ans, cela signifie qu’il a passé presque toute sa vie ainsi.

Après un tel traitement, Joseph, c’est le nom du chien, a été retrouvé au seuil de la mort. Le malheureux était dans un état de maigreur extrême, déshydraté et couvert de mouches. Sa peau était couverte d’infections et la malnutrition lui avait fait perdre quasiment toutes ses dents. Les photos prises à sa libération fendent le coeur.



"Le chien n’est pas un être humain"


Comment son propriétaire a-t-il pu lui faire subir un tel calvaire à l’insu de tous? Aux voisins, l’homme expliquait que la maigreur anormale de son compagnon était due à une maladie. Devant les policiers qui l’ont arrêté, il a évoqué… une perte de poids estivale. Avant de se justifier en ces termes : "le chien n’est pas un être humain".

La pauvre bête a été prise en charge par les soigneurs de l’équivalent local de la SPA, qui assurent n’avoir jamais vu ça. "C’est le pire cas de maltraitance animale qu’on ait jamais vu", ont-ils témoigné. Joseph a heureusement montré une étonnante faculté de rémission. Signe de son état dégradé : les traitements vétérinaires pour le sauver ont pour l’heure coûté 1 200 dollars. Une fois remis sur pattes, il sera proposé à l’adoption.

Quant à son propriétaire, il a été inculpé de cruauté envers un animal. Il risque pour cela 6 mois de prison et une amende de 1000 dollars. C’est peu, jugent les nombreux internautes qui ont réagi à cette histoire dramatique. Plus de 11 000 personnes se sont d'ailleurs réunies autour d'une page Facebook : "Justice pour Joseph".

Source

Commenter cet article

Archives