Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Marichesse.com

Marichesse.com

Conseils, science, sante et bien-être


Etats-Unis: Elle reçoit une lettre de son père écrite pendant la Seconde Guerre mondiale

Publié par MaRichesse.Com sur 24 Septembre 2013, 00:47am

Une Américaine a reçu une lettre de son père... soixante-dix ans après. Il l'avait écrite avant de partir combattre en Italie durant la Seconde guerre mondiale.

Photo d'illustration extraite de l'exposition "Faire la guerre... et l'amour", au musée de l'Armée à Paris.

 

C'est un courrier qui a mis plus de soixante-dix ans à arriver. Une lettre d'un père envoyée à sa fille avant de partir au combat. Nous sommes en juin 1944. Le soldat américain John Eddington est au Texas, en partance pour l'Italie. Il décide d'écrire à sa petite Peggy qui n'a pas encore vu le jour. "Ma chérie, tu ne vas pas me voir durant un certain temps. Il faudra que tu sois sage. Tu as la mère la plus douce au monde." Mais cette dernière ne lui parlera jamais de cette correspondance.

 

Douze ans de recherches

 

Si cette bouleversante déclaration d'amour a fini par arriver jusqu'à Peggy Eddington-Smith, c'est grâce à la persévérance d'un couple de Saint-Louis (Missouri). Il y a 12 ans, Donna Gregory nettoie la maison de ses grands-parents lorsqu'elle tombe sur une vieille boîte. A l'intérieur, des lettres d'un certain soldat Eddington et de nombreux souvenirs de la Seconde guerre mondiale. Durant une décennie, le couple va tout faire pour retrouver cette mystérieuse Peggy : archives des bibliothèques, annuaires... C'est finalement Internet qui permettra ce petit miracle. Peggy et sa mère avaient vécu dans cette maison du Missouri il y a quelques années.

 

"Je ne savais pas que cette lettre existait, raconte Peggy. Je n'en croyais pas mes yeux. Ma mère ne m'a pas beaucoup parlé de lui. Elle l'aimait tellement, c'était trop douloureux." Le courrier et les médailles du soldat Eddington lui ont finalement été remis samedi lors d'une émouvante cérémonie. Le couple Grégory a lu l'intégralité du courrier qui se concluait ainsi : "Je t'aime tellement. Je t'aime pour toujours. Toi et ta mère resterez nuit et jour dans mon esprit. Ton papa". John Eddington sera tué en Italie peu après son départ. "Je me suis toujours demandé pourquoi ma mère ne s'était jamais remariée, poursuit Peggy, aujourd'hui grand-mère. Maintenant, je sais. Elle n'aurait jamais pu retrouver un homme aussi parfait."

Source

Commenter cet article

Archives